Le mauvais calcul d’Helsinki .

En demandant à la Grèce de garantir le prêt qu’elle recevra pour l’aider à rétablir ses finances, la Finlande créé un précédent dangereux en Europe pour des raisons purement électorales, déplore le Helsingin Sanomat. lire l’article

Laisser un commentaire

*


Archives