La dette publique a atteint 86,2% du PIB fin juin.

La dette publique de la France a augmenté de 46,4 milliards d’euros au deuxième trimestre pour atteindre fin juin 1.692,7 milliards, soit approximativement 86,2% du PIB, montrent les statistiques publiées vendredi par l’Insee.

La dette de l’État a augmenté de 52,6 milliards d’euros sur la période avril-juin pour s’élever à 1.339,2 milliards, précise l’Insee dans un communiqué.

Outre la dette de l’État, la dette publique au sens de Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale (189,0 milliards fin juin) des administrations publiques locales (153,9 milliards) et des organismes divers d’administrations centrales (10,7 milliards).

La dette nette des administrations publiques s’élève à 1.528,1 milliards d’euros fin juin, soit approximativement 77,8% du PIB, contre 77,2% fin mars, en progression de 23,1 milliards sur trois mois, ajoute l’Insee.

Laisser un commentaire

*


Archives