Le plus grand hold-up de l’histoire ou comment la dette des uns fait nécessairement le profit des autres

François Hollande s’est choisi « le monde de la finance » comme ennemi principal de campagne. Mais pour combattre les dérives de la financiarisation de l’économie, encore faut-il être capable d’en comprendre vraiment les mécanismes tortueux… Deuxième partie.

retour sur la première partie

Laisser un commentaire

*


Commentaires récents
Archives