Le Var sévèrement touché par la grêle dimanche dernier.

Hier matin, le Préfet du Var Paul Mourier, avait donné rendez-vous à toutes les personnes concernées par cette nouvelle catastrophe naturelle qui s’est abattue dimanche soir aux alentours de 18h30 entre Collobrières et Correns.

Pour comprendre ce qui s’est passé, nous sommes allés sur le terrain à la rencontre des différents acteurs.

Un seul viticulteur a accepté de nous parler … la gorge serrée.

 

Porteur d’un message de solidarité des plus hautes autorités de l’État, le Préfet du Var nous aide à faire le point sur un orage d’un quart d’heure qui va impacter une bonne partie de l’économie varoise dans les deux prochaines années.

 

Immédiatement sur le terrain aux cotés du Préfet du Var, Alain Baccino Président de la Chambre d’Agriculture nous explique le dispositif qui est mis en place, par les institutions.

Le mandat de maire est paraît-il le mandat le plus proche du terrain, c’est pourquoi nous avons tendu notre micro à trois Maires de communes sévèrement touchées par cet orage de grêle qui s’est abattu sur le Var et que les Varois ne sont pas prêts d’oublier.

Laisser un commentaire

*


Archives