Le contrat de travail unique n’est pas pour demain.

Remplacer CDI et CDD par un contrat de travail unique, plus «flexible» : cette vieille idée libérale est remise en jeu par la crise. Mais le gouvernement et les partenaires sociaux n’en veulent pas. Par DOMINIQUE ALBERTINI

 

Laisser un commentaire

*


Archives