Le cloud computing, pièce maîtresse de l’ère post-PC.

Pilier de l’ère du post-PC, le cloud personnel trace sa route vers un adoubement généralisé du grand public. Il est pressenti donc pour prendre ses galons en entreprise, sous l’impulsion des salariés.

Pièce maîtresse de l’ère du post-PC, le cloud computing est pressenti pour acquérir plus vite qu’escompté ses lettres de noblesse auprès du grand public, jusqu’à tendre vers un âge d’or à l’horizon 2016.

Le cabinet Gartner estime qu’à cette échéance, quelque 36% des données personnelles, soit un volume de 4,1 zettaoctets (4,1 milliards de To) seront hébergées à distance, contre 7% à l’heure actuelle (329 exaoctets ou 329 millions de To).

Cette soudaine progression reflète simplement une évolution logique des conceptions du stockage.

Avec la multiplication des terminaux mobiles connectés (smartphones, tablettes, baladeurs numériques, etc.), le PC personnel se voit peu à peu déloger de la position centrale qu’il a historiquement occupée dans les foyers.

D’où la nécessité … de lire la suite

Une réponse à to “Le cloud computing, pièce maîtresse de l’ère post-PC.”

Laisser un commentaire

*


Archives