Avec un livre … tu vas plus loin.

Maître Christine Ravaz est devenue Toulonnaise en venant vivre parmi nous en 1996. Ces chroniques judiciaires traduisent des événements extraordinaires, vécus par des gens ordinaires confrontés au rouleau compresseur de la justice.

Pendant 10 ans, Christine Ravaz est pénaliste au barreau de Lyon. Puis en Novembre 1996, elle s’inscrit au barreau de Toulon où elle se consacre à la défense des plus vulnérables dans un contexte politique imprégné par l’extrême-droite et les réseaux mafieux. Souvent rudes, ses combats se portent contre les atteintes à la présomption d’innocence, les violences policières, les expulsions illégales, les abus liés au syndrome d’aliénation parentale, le divorce répudiation … À plusieurs reprises, elle fait condamner la France par la Cour Européenne des droits de l’Homme pour sauver des causes qui semblaient désespérées …

L’avocate représente de nombreux malades, victimes de drames médicaux majeurs, scandale du « Médiator coupe-faim » éclaboussant le docteur Pierre Dukan, qui « l’a prescrit comme l’ensemble des médecins car il ne savait pas… »; jeu de massacre des prothèses PIP où elle s’intéresse à l’industrie qui a fourni « pendant des années sans se poser de questions » des produits toxiques à Jean-Claude Mas; recherches judiciaires sur les effets secondaires du REQUIP – addictions au jeu et au sexe – qualifiés « d’insolites » par les laboratoires GSK.

Dérangeante Christine Ravaz? Avocate des causes malmenées dans les méandres du système judiciaire que l’opinion croyait perdues d’avance … En lisant son livre, vous aurez des éléments complémentaires qui vous permettront de vous faire une idée sur les trop nombreux dysfonctionnements, révélés ici.

Pour notre part, puisque nous avons eu la chance de rencontrer cette Femme, nous sommes convaincus que notre joli Pays en général et notre beau département en particulier, gagneraient à compter dans ses rangs un peu plus d’Hommes et de Femmes qui osent dire, qui osent écrire les dysfonctionnements qu’ils ont à connaître … en signant de leur nom. Cela ferait peut être réfléchir tous ces banksters, ces voyous en col blanc, qui se cachent derrière la puissance de leurs réseaux, en n’hésitant pas à en salir la philosophie originelle.

Librairie Lo Païs à Draguignan 14bd Foch. Tel : 04 98 10 21 15

Maître Christine RAVAZ
AVOCAT À VIF
Éditions du LAU
ISBN : 2-84750-261-0
Prix 19€

17 réponses à to “Avec un livre … tu vas plus loin.”

  • William Shaw:

    Pour obtenir des informations sur les dossiers varois, il faut parfois consulter les journaux nationaux, le figaro par exemple … var matin n’arrive pas à en parler objectivement, c’est encore la faute à la régie? ou aux frères? ou aux politiques du coin?

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/07/19/01016-20120719ARTFIG00563-protheses-pip-jean-claude-mas-reste-en-prison.php

  • RAVAZ CHRISTINE:

    Je prends la dernière proposition.

    • Je viens vous parler de la séance de dédicace du livre de Me CHRISTINE RAVAZ du barreau de Toulon qui s’est déroulée ce samedi 21 JUILLET 2012 à la librairie Lo Païs à Draguignan. Beaucoup de monde et beaucoup de dédicaces puisque TOUS les livres ont été vendu en moins de 2 HEURES et ceci en plein été quand même!!Des moments très émouvants avec les témoignages de Michele et la Maman(en pleurs)du petit Lou(son histoire dans le livre)Les personnes présentes étaient tres sensibilisées par des faits qui concernent TOUT le monde SAUF VAR MATIN pourtant invité qui pratique L’OMERTA et protège ces harceleurs aux procédés mauséabonds!!mais peut-être que le harcelement existe aussi à VAR MATIN alors il vaut mieux de pas aiguiser des appétits!!!Heureusement qu’il y a TV83 pour avoir de l’info dans le département et pas seulementde la météo ou du RCT ou bien encore des feux de forêts !!!Moi je n’achete plus VAR MATIN faites donc de même pour punir leur silence complice MERCI A VOUS

    • Toujours à propos de VAR MATIN je vous apporte la preuve s’il le fallait de l’omerta pratiqué par ce quotidien en effet le 29 JUIN 2009 mon épouse fait une tentative de suicide rapport à son affaire de violences au travail au sein de l’arsenal de Toulon donc du ministère de la défense ( donc protégé par la gendarmerie maritime et le parquet de Toulon!) Le 11 SEPTEMBRE 2009 je m’installe sur les marches du Palais de Justice de Toulon pour y faire une grève de la faim afin d’ attirer l’attention sur ce dossier. Donc en fin d’apres-midi le procureur de la République d’alors M.. C.. qui venait d’occuper ce poste depuis peu m’a « embrouillé » avec une promesse non tenue. Mais j’ai l’habitude! par contre j’ai informé VAR MATIN en déposant le dossier complet au siège Bd de Strasbourg 83 TOULON en précisant ma grève de la faim et ma motivation.Et bien un journaliste que je connais de vue puisqu’il couvre les procès du Tribunal de Toulon ( mais lui ne me connaissant pas!) est passé devant moi, regardé ma petite affichette et ne m’a même pas calculé!!!S’agissant du ministère de la défense surtout « PAS DE VAGUE » donc VAR MATIN s’est rendu COMPLICE de TOUS CEUX qui protegent ce chef de service harceleur ((et la liste est longue,très longue,même le syndicat CFDT-DCNS !!!et oui ! ))Voila l’omerta comment elle se pratique!!! Mais l’avantage a été que j’ai eu la chance de rencontrer cette Avocate des causes perdues Me CHRISTINE RAVAZ en ce 11 SEPTEMBRE 2009!!!Sans doute que TV83 se serait intéressé à cette grève de la faim mais à l’époque je ne connaissais pas son existence,dommage et maintenant il est trop tard !!!

      • di Gennaro Laurent:

        Monsieur Tachet,
        Si je peux comprendre votre colère, je ne peux partager votre analyse ni sur les hommes ni sur les structures. Si vous ne retenez pas l’attention d’un journaliste, c’est peut être que votre formulation n’est pas audible en l’état. C’est aussi pourquoi vous avez intérêt à prendre conseil d’un bon avocat et la laisser défendre votre dossier, sans commenter de cette façon. Vos attaques ad nominem, vos attaques sur les structures, desservent votre cause.
        Dans votre version originale vous citiez le nom d’un fonctionnaire, en qualité de modérateur de ce site je n’ai laissé que ses initiales. Je vous rappelle que vous êtes tenu pour responsable de vos écrits et qu’en l’état ils ne correspondent pas à la ligne éditoriale que nous essayons de mettre en place.
        Notre objectif est de faire circuler les idées, pas de devenir un cahier de dénonciations plus ou moins calomnieuses.
        Si tout le monde fait un effort, on y verra plus clair.
        Je vous serais reconnaissant de bien vouloir en tenir compte à l’avenir, même si je trouve ça plus courageux que d’écrire sous un pseudo…
        Laurent di Gennaro

        • Bonsoir Monsieur di Gennaro tout d’abord je vous prie d’accepter mes excuses pour m’être laissé emporter dans mon commentaire et je vous assure que cela ne se reproduira plus mais vous devez me comprendre si je suis en colère ce n’est pas contre les structures mais contre ceux qui par leurs comportements de silence laissent faire et Monsieur si vous aviez vu cette Maman en pleurs parce que son enfant est mort et que depuis elle se bat contre l’injustice sans doute que vous auriez partagé vous aussi cette incompréhension que peut-être j’ai mal décrite dans mon propos,pour le dossier de mon épouse j’ai une tres bonne avocate en la personne de Me CHRISTINE RAVAZ qui défendra le dossier de plainte pour Violences au travail déposée le 29 JUIN ……2007 à la Cour Européenne. J’ai voulu juste dire que PERSONNE ne se soucie des souffrances vécues par les victimes des défaillances dans la chaine judiciaire française,alors encore mes excuses pour mon propos qui a pu vous paraitre excessif quand à un speudo je ne suis pas homme à me cacher derrière mon petit doigt car de toute façon quoi qu’une victime fasse ou dise elle dessert toujours sa cause bonne soirée en espérant que vous ne m’en voulez plus

  • MT Mille:

    Super bonne dédicace à la librairie lo paîs à Draguignan avec beaucoup de monde et beaucoup de livres achetés.Pas de visite de Var Matin qui pourtant avait été invité .Nous avons été surpris de son absence.Vifs remerciements à Me C. Ravaz ,pour ses compétences et son dévouement.

  • Pardon Mr di Gennaro juste un mot encore, le 11 SEPTEMBRE 2009 lorsque j’ai voulu faire une greve de la faim et de la soif sur les marches du Palais de Justice suite à la tentative de suicide de mon épouse j’aurai bien aimé que quelqu’un me vienne en aide en diffusant et en s’intéressant à l’histoire qui m’a amené à cette grève voila c’est tout ce que j’ai à dire c’était un appel du coeur en espérant être entendu par un Humaniste qui est devenu une espèce en voie de disparition dans cette société égoiste et cruelle respectueuses salutations TACHET RICHARD

  • VOILA JE ME SUIS RETROUVE DANS MES COMMENTAIRES « MALHEUREUX » JE M EXCUSE DE VOUS AVOIR IMPORTUNER PAR LE BIAIS D UNE INFORMATION SUR VOTRE SITE AINSI VOUS AVEZ PU CONSTATER MON IGNORANCE QUANT AU FONCTIONNEMENT DE VOTRE SITE ET DE VOTRE BLOG ENCORE MILLE EXCUSES POUR CE DERNIER DERANGEMENT ET TRES RESPECTUEUSES SALUTATIONS ET REMERCIEMENTS POUR ME GARDER VOTRE CONFIANCE MR TACHET RICHARD

  • Merci à Me Ravaz de faire connaître au grand public ces dysfonctionnements de la justice .Les situations décrites sont bouleversantes er révoltantes .Comme l’a si bien dit E.de Montgolfier : »La justice reste un monde clos dans lequel tous s’entendent ,au détriment parfois de ceux pour lesquels devraient se rendre la justice . »Dans cet ouvrage :Avocat à vif ,Me Ravaz fait l’éclatante démonstration de la justesse de ce diagnostic .

  • N. Béganton:

    Je sais que les causes que Me Ravaz défend ne sont ni « invraisemblables », ni des « farces de la justice ». Je sors de ce livre d’autant plus bouleversée et révoltée que je sais que Me Ravaz rapporte la vérité, suivant de près actuellement une affaire en cours tout aussi inimaginable d’injustice. Les cinq devoirs que promet l’avocat dans sa prestation de serment – dignité, conscience, indépendance,probité, humanité- ne sont donc que des mots vides de sens pour ceux qui, en guise de justice, brisent des vies en toute impunité ? Je remercie Me Ravaz pour son courage.

    • Bonsoir N.Béganton vous avez absolument raison du décalage qu’il y a entre le moment du « SERMENT » et des plaidoiries accompagnées d’arrangements entre avocats « bon tu me laisses tranquille sur ce dossier là et moi je me modère surM8S4 ce dossier qui concerne ton client »on appelle ça un renvoi d’ascenseur !!! ou alors une avocate qui vous garde votre dossier 35 MOIS et vous le rend (sans JAMAIS avoir fait le moindre travail dessus )) en vous disant: »désolé mais ce dossier je ne le sens pas !!! » ça serait moins grave si dans ce type d’affaire la prescription n’était pas fixée à 36 MOIS !!!croyez vous qu’il y aurait eu une punition pour faute professionnelle ??? NON !!! corporatisme oblige !!! et la vie continue et le nombre de victimes augmentent mais heureusement qu’il existe cette grande Dame qu’est Maître CHRISTINE RAVAZ qui a rattrapé le coup et redonne espoir aux victimes de ces comportements odieux !!!

      • arlette:

        Bonsoir M. TACHET RICHARD,

        J’espère que la Christine RAVAZ, vous a bien payé pour écrire de tels mensonges, afin d’augmenter sa pub mensongère. En réalité la christine ravaz est noire plus que noire.

        Honte à elle et à vous.

        • Chere Arlette,
          Je vais vous répondre en ma qualité de webmaster et de citoyen.
          Je suppose que « Arlette » est un surnom que vous utilisez pour déverser vos courageux messages.
          Votre adresse mail étant noelchacha@hotmail.fr, si vous le permettez je vous appellerais Noel.

          Au sujet de Maître Ravaz, je vous demande de constater que son livre (AVOCAT À VIF Éditions du LAU ISBN : 2-84750-261-0) est sorti, il y a maintenant plus d’un an et que je sache à ce jour personne n’a porté plainte contre elle ou les propos tenus dans son livre.
          Si pour ce qui vous concerne vous avez l’habitude de vous faire acheter en ce qui me concerne … vous n’auriez pas les moyens, même si vos frères vous aident.

          Votre référence à la couleur noire, doit vous venir des réunions où les boules ébènes expriment le refus, mais vous devriez savoir que dans la vraie vie … ça ne marche pas comme ça. Black is beautiful !

          Non Monsieur noelchacha@hotmail.fr, je ne suis pas comme vous et dans nos principales différences je signe de nom nom ce que j’écris.
          N’oubliez pas que, rien ne vous oblige à nous rendre visite.
          Laurent di Gennaro

  • marie66:

    .
    A PERPIGNAN IL Y A UN AVOCAT TRÉS TRÉS TRÉS MÉCHANT QUI A LE POUVOIR DE CORROMPRE LA JUSTICE DE Perpignan et Montpellier même quand il s’agit de crimes.IL SUFFIT QUE SON CLIENT SIGNE DES 3 POINTS ET SOIT TRÉS TRÉS RICHE.Cet avocat aurait défendu PHILIPPE BEYER EN 2002 ET SERAIT UN PROCHE DE DEVAUX FRANCIS .JE DEMANDE À TOUTE PERSONNE AYANT RECONNU CET AVOCAT SOS PAPA DE M’ENVOYER DES PIECES SUR SON APPARTENANCE ET LIEN AVEC DEVAUX FRANCIS ET BEYER PHILIPPE AFIN De compléter un dossier déposé chez le procureur. .Vous contribuerez ainsi à la sécurité des enfants de France.
    mp-66@live.fr
    Une procédure judiciaire avait été déclenchée par mes soins pour dénoncer les méfaits perpétrés contre moi par mon conjoint conseillé fraternellement par son avocat SOS PAPA MXXXX.Le procureur de l’époque ayant déja tant à faire dans une affaire bien glauque m’a conseillé de me taire afin de ne pas avoir de problème .. Le Père a reçu pour ça un avertissement du procureur .voir ci jointJ’ai suivi ces gentils conseils et le pere n’ a pas obtenu la garde des enfants. Mais ce n’était q’un marché malhonnete de la justice pour protéger de riches francs maçons de sos papa.Une procédure est en cours ,le scénario ressemble à celui du délégué sos papa DEVAU incarcéré et proche de MXXXX. Je vous invite à consulter les pièces jointes.Le mobile d’énormes sommes d’argent .

  • RAVAZ christine:

    « Arlette » (pourquoi au fait avez vous pris le nom d’une femme ?) , je n’imaginais pas que je serais un jour comparée à Mme le Ministre de la Justice ! Je n’en demandais pas tant ! Black is beautiful … Merci

  • colombani marianne:

    Laurent, c’est difficile de trouver un contact pour te joindre. Je passe donc par ce blog pour te laisser mon mail. Je serais vraiment heureuse d’avoir de tes nouvelles. BIZ

Laisser un commentaire

*


Commentaires récents
Archives