Archives d’un auteur

Cyclisme : Demain la 10è Ronde nocturne de La Londe

BtsXkXxIMAAFuZL

#Finance : La France prend la deuxième place du capital-risque européen

EY (anciennement Ernst & Young) vient de diffuser la deuxième édition de son baromètre du capital-risque en France. Une édition qui souligne la vitalité du financement des startups françaises malgré une légère baisse des montants levés par rapport aux deux semestres précédents. Retour sur le paysage français du capital-risque du 1er semestre 2014.

Premier constat de ce baromètre, les montants investit au sein des startups françaises est plus faible que celui des deux semestres précédents atteignant 445 millions d’euros levés pour 188 opérations contre 487 millions pour 177 opérations au deuxième semestre 2013 et 488 millions en 211 opérations au premier trimestre de l’année.

Sur les opérations réalisées, c’est sans surprise … Lire l’article

La réforme ferroviaire en six questions.

Bandeau-article-question-réponse

La réforme ferroviaire est-elle eurocompatible ?
OUI, la réforme ferroviaire est conforme au droit européen existant. La constitution de SNCF Réseau, pleinement investie des missions de gestion de l’infrastructure et dotée de garanties d’impartialité afin d’assurer un accès non discriminatoire au réseau ferroviaire sous le contrôle d’un régulateur, répond aux exigences de la dernière directive ferroviaire.

La réforme française est compatible avec les grandes orientations du 4e paquet ferroviaire, proposé par la Commission et débattu par le Parlement européen. Son adoption permettra d’exprimer la vision française du service public et de peser sur l’évolution des discussions européennes.

Le statut des cheminots est-t-il modifié ?
NON, le statut des cheminots n’est pas remis en cause par ce texte. Le projet de réforme ferroviaire prévoit même la signature d’une convention collective au sein de la nouvelle entité SNCF, négociée par les partenaires sociaux directement avec l’État. Ainsi, la discussion entre syndicats et gouvernement se fera de manière plus claire, favorisant un dialogue social autrefois brouillé par la multiplicité des statuts entre les différentes entreprises publiques.

Quand la réforme ferroviaire sera-t-elle mise en place ?
Le projet de loi est examiné en séance à l’Assemblée nationale à partir du 17 juin. Il est prévu que la réforme prenne effet au 1er janvier 2015. Toutefois, certaines dispositions, qui nécessitent le temps du dialogue social, seront applicables dans un délai de 12 à 18 mois.

Est-ce une privatisation du système ferroviaire français ?
NON, la réforme ferroviaire permet au contraire à l’État de voir son rôle renforcé. En fixant les objectifs du groupe public à travers un contrat de performance avec les établissements publics créés par la loi, l’État assumera son rôle de stratège et sera le garant de la cohérence économique et du pilotage stratégique du groupe public. Il convient en outre de rappeler que le groupe public ferroviaire sera constitué exclusivement d’établissements publics.

Les transports du quotidien sont-ils menacés ?
NON, le projet de loi privilégie au contraire les transports du quotidien à travers la pérennité et la modernisation des trains d’équilibre du territoire.
La convention qui lie l’État en tant qu’autorité organisatrice et la SNCF a été prolongée. Le renouvellement du matériel roulant de ces lignes, avec une première tranche de 510 M€ investie dans l’achat de rames, a d’ores et déjà été lancé.
Un grand plan de modernisation du réseau ferroviaire, concentré sur les lignes sur lesquelles la circulation est la plus dense et sur les noeuds ferroviaires les plus saturés, a également été lancé.

Les usagers vont-ils payer plus cher leurs billets pour rembourser la dette ?
NON, ce n’est pas aux usagers de rembourser cette dette. La réforme ferroviaire n’entrainera pas d’augmentation du prix des billets de train.
L’État est prêt à accompagner les efforts pour maîtriser la dette notamment en renonçant à percevoir ses dividendes (500 millions d’euros) et en les reversant au gestionnaire d’infrastructure.

Source : Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Un dernier tango à Roquebrune sur Argens …ça vous tente?

tango2014A4

Evasion fiscale, le hold-up du siècle.

Imaginez un monde dans lequel vous pourriez choisir de payer ou non des impôts tout en continuant de bénéficier de services publics de qualité payés par les autres. Ce monde existe : c’est le nôtre. Aujourd’hui, les multinationales peuvent dégager des milliards d’euros de bénéfice sans s’acquitter du moindre euro d’impôt.

Que des riches contribuables ont tout loisir de dissimuler leurs fortunes à l’abri du secret bancaire suisse ou dans des trusts domiciliés à Jersey. L’évasion fiscale a pris de telle proportion qu’elle menace aujourd’hui la stabilité de nos États.

Lire l’article

Crédit : 50 000 emprunteurs réclament plus de 120 millions d’euros aux banques.

Un bras de fer juridique inédit en France. La  toute jeune société Actioncivile.com, spécialisée dans la défense des consommateurs, s’attaque aux banques pour récupérer une partie des bénéfices générés par les contrats d’assurance emprunteur entre 1996 à 2012, souscrit dans le cadre d’un prêt immobilier ou à la consommation. Comment ? En frappant fort. Très fort.

Lire cet article

Projet de loi de santé : La FHF est favorable aux mesures relatives à la gouvernance.

À l’occasion des concertations préparatoires à l’élaboration de la prochaine loi de santé, la FHF tient à rappeler son souhait de faire évoluer les instances de gouvernance afin d’améliorer, davantage encore, l’implication de tous les acteurs dans le dispositif de pilotage des établissements publics de santé.

Chacun reconnaît, cinq ans après l’application de la loi HPST, qu’il est nécessaire d’adapter le dispositif de gouvernance et de consacrer, dans les textes, le binôme que forment au quotidien le Directeur et le Président de CME. Il s’agit de trouver un meilleur équilibre dans l’exercice de leurs missions respectives, tout en réaffirmant la nécessaire responsabilisation de l’ensemble des partenaires de la gouvernance.

De nombreux rapports l’ont démontré, en particulier celui conduit par les conférences et remis récemment à Marisol TOURAINE.

Les propositions contenues dans ce rapport font, pour l’essentiel,  consensus et vont dans le sens d’une plus grande implication, notamment du Corps médical, dans les instances de gouvernance et les procédures s’y rattachant.

La FHF souhaite que les pouvoirs publics tiennent compte de ces recommandations à l’occasion des travaux préparatoires à la future loi de Santé Publique ainsi que lors du débat parlementaire.

Il y va de la juste reconnaissance des acteurs et notamment du rôle et de la juste place du corps médical et du corps soignant dans la gouvernance..

Frédéric VALLETOUX
Président de la FHF

Arena Music Festival à Roquebrune sur Argens

ARENAFESTa4

Modification des horaires d’accueil du greffe associatif de la sous-préfecture de Draguignan

DSC09080

Du 1er au 31 août 2014, les horaires du Greffe Associatif situé dans les locaux de la sous-préfecture de Draguignan seront modifiés comme suit :

  • -  accueil du public, le mercredi de 9h00 à 11h30,
  • -  accueil téléphonique au 04 83 24 62 50 le mercredi de 14h à 16h.

Les horaires habituels reprendront dès le mois de septembre à savoir :

o   –  accueil du public, les lundis, mercredis et vendredis de 8h30 à 11h30,

o   –  accueil téléphonique, les lundis, mercredis et vendredis de 14h à 16h.

Festi’Roq Western Country

festivalcountry2014A4


Archives