Archives d’un auteur

Au sommaire du mois de Septembre.

Invité de la rédaction :
Parce qu’il est l’un des plus jeunes maires de France, nous sommes allés à la rencontre de David Rachline, Maire de Fréjus, pour évoquer ses 5 premiers mois de mandat et la perspective des prochaines élections sénatoriales dans le Var pour lesquelles il conduira la liste Bleu Marine.

Art de vivre :
En cette période de rentrée scolaire nous vous proposons un voyage dans le temps, à La Farlède où nous avons découvert le Musée de l’école publique.

Un métier pour deux mains :
À l’heure où la cellule familiale explose, où de nouveaux conflits apparaissent au sein des familles, le Centre libre d’enseignement supérieur international installé à La Garde propose une nouvelle formation qui porte sur « la psychothérapie systémique du couple et de la famille ». Elle s’adresse aux psychologues, psychothérapeutes et aux psychiatres nombreux dans notre département.

Question d’actualité :
Avant d’entamer la dernière ligne droite de cette année 2014, nous avons rendu visite à Didier Patoux, Directeur Départemental de la Banque de France, qui nous livre son analyse sur le premier semestre de l’année.

Les yeux dans les yeux :
50 milliards, 3%, une gestion de bon père de famille, le fardeau laissé aux générations futures… autant de termes qui traitent de la dette publique et que chacun emploie sans trop savoir de quoi l’on parle. C’est pourquoi nous avons rencontré les représentants du Collectif varois pour un audit citoyen de la dette publique.

In Vino veritas :
En cette période de vendanges, retournons au domaine de La Navicelle au Pradet qui avait accepté l’an passé de nous recevoir au moment des vendanges en compagnie du Maître sommelier Christian Scalisi.

 

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous, qu’il existe :

Une WebTV : Elle propose des reportages mensuels sur le Var http://www.tv83.info

Un blog : Il propose une revue de presse quotidienne http://blog.tv83.info

Un compte twitter : @tv83info propose de vivre l’info en direct

Le portail TV83.info, pour voir & connaître le Var.

Tissons des liens.

Pour recevoir automatiquement les nouvelles de ce blog, nous vous rappelons qu’il vous suffit de vous inscrire. C’est gratuit et ça vous donne accès à une revue de presse traitant de la vie économique du département en général et de tout le reste en particulier. En haut à droite de cette page, cliquez sur : S’abonner au flux RSS

Si vous souhaitez recevoir chaque mois les « reportages » de la WebTv, il vous suffit d’aller sur la page d’accueil, en bas à droite il y a un carré « Newsletter ». Vous saisissez votre code postal et votre adresse mail, pour recevoir gratuitement chaque début de mois 6 reportages qui parlent du Var, qui parlent de vous.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

-Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

-Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

-Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

DSC03989-300x168

La tech américaine à l’ère post-Snowden

En ce premier anniversaire des révélations d’Edward Snowden, l’homme qui a dévoilé les secrets de la cybersurveillance américaine, il est utile de s’interroger sur ce qui a changé pour les groupes américains de technologie et, par extension, pour leurs actionnaires.

Comme le monde d’avant les attentats du 11 septembre 2001, le monde pré-Snowden semble aujourd’hui un pays innocent, et lointain. L’hégémonie des entreprises tech américaines paraissait alors intouchable. À l’exception de la Chine, et d’un ou deux… Lire l’article de Richard Waters du Financial Times

On a pas tous les jours 4 ans.

C’est aujourd’hui que TV83.info souffle sa quatrième bougie, 4 ans à relayer vos informations sur le blog, 4 ans à trouver des chefs d’entreprises Varois qui se lèvent tôt pour produire ce qu’il y a de mieux, 4 ans à sillonner les routes du département pour venir à votre rencontre. Pour nous ce n’est … Que du Bonheur.

Merci à vous tous de nous suivre plus nombreux chaque mois et soyez persuadés que le meilleur reste à venir !

images

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

- Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

- Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

- Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

Avec un livre, tu vas plus loin.

En ce week-end d’université d’été, nous avions programmé la lecture d’un livre édité par PLON et rédigé par une Varoise, ce que peu de gens savent. L’auteure, Françoise Degois a des attaches dans l’Est de l’agglomération Toulonnaise, mais c’est bien le sujet de son dernier livre en date qui nous donnait envie de lire.

Qu’on aime ou pas Ségolène Royal et François Hollande reconnaissons que leur histoire est peu commune, comme le dit l’auteure : « Quelle histoire que cette histoire ! Celle de ce duo qui a traversé les trente dernières années de la vie publique française dans un pas de deux parfois synchronisé, parfois disloqué mais qui jamais ne s’est véritablement rompu. Couple, séparation, haine, trahison, confiance retrouvée. Une trajectoire à nulle autre pareille qui prend les chemins de traverse, les autoroutes de l’information, tombe dans les chausse-trappes et rejaillit en plein ciel. Une épopée politique mais une histoire d’amour aussi qu’aucun romancier n’aurait osé imaginer. Pensez donc ! Tant de rebonds et de coups de théâtre ! Nous aurions crié au fou, à l’imagination délirante, à l’artifice hollywoodien. Et pourtant, elle se déroule bel et bien sous nos yeux, l’étoffe de ces vies. Et personne n’en connaît encore le dénouement. Voici donc l’histoire extraordinaire de Ségolène Royal et François Hollande, deux héros d’un roman bien réel. »

Dans un style qui lui est propre et qui rend impossible la fermeture du livre avant de l’avoir terminé, Françoise Degois nous replonge dans les 30 dernières années de ce petit monde politique. En ayant été la conseillère spéciale de Ségolène Royal , elle a pu assister à cette histoire d’ »haine-amour au près », en connaissant les moindres recoins du Parti Socialiste et les jardins secrets des uns et des autres.
Leur histoire n’est pas banale et l’auteure encore moins. Le livre que Françoise Degois nous propose, a du recul sur les événements, il est de plus un utile rappel pour suivre l’actualité et tenter de la comprendre.

Les quelques contacts que nous avons gardé dans la « République des Lettres » nous présentent Françoise Degois comme … très différente. Si ces qualités de journaliste ne font aucun doute, si le courage qu’elle a trouvé pour aller en Bosnie à l’époque où les balles sifflaient, en a scotché plus d’un à Saint Germain des Prés. Sa personnalité, sa façon d’appeler un chat un chat, ont toujours détonné dans un milieu parisien volontiers condescendant, quand il n’est pas carrément méprisant. C’est certainement ce qui nous faisait apprécier la journaliste, quand il était possible de l’entendre sur France – Inter, puisqu’elle a été longtemps le N°2 du service politique de cette radio.
Le plus beau compliment que nous ayons entendu la concernant, vient d’un « vieux bonhomme » qui en a vu des vertes et des pas mûres. À notre question que pensez-vous d’elle? Sa réponse fût très simple et flatteuse « C’est, je crois, juste quelqu’un de bien ».

Voilà un coup de coeur ! nous vous conseillons « Quelle Histoire » édité chez Plon et écrit par Françoise Degois.

51MUrMd7lDL._AA278_PIkin4,BottomRight,-49,22_AA300_SH20_OU08_

 

Fukushima : Les autorités japonaises commettent un crime contre l’humanité. Les taux de cancer sont maintenant 14 fois plus élevés.

Tokyo, Conférence de presse : Le gouvernement commet des crimes contre l’humanité. Les enfants de Fukushima qui vivent dans la zone de guerre ne peuvent pas la quitter – Cancers chez l’enfant en développement beaucoup plus rapide qu’à Tchernobyl. Évaluation du taux de cancer maintenant 14 fois plus élevés – Parents : «J’ai décidé de révéler la réalité sur ce qu’il se passe … c’est la seule façon de se débarrasser des criminels ». Lors d’une conférence de presse le 18 Août, 2014 à Tokyo, Toshio Yanagihara, avocat représentant les enfants de Fukushima et leurs parents, accuse les autorités japonaises, de … lire l’article de Bob 92 Zinn

Les détails du Plan de relance du logement.

 1- Libérer le foncier
Objectif
Pour relancer la construction, il est indispensable de libérer des terrains, en particulier dans les zones où l’offre de logements est insuffisante. Cela permettra aussi de faire baisser le coût du foncier qui pèse sur les prix de l’immobilier en France.
Mesures
  Aligner de façon pérenne la fiscalité applicable aux plus-values sur les terrains à bâtir sur celle des immeubles bâtis, soit une exonération totale au bout de 22 ans de détention, à compter du 1er septembre 2014.
  Accorder un abattement exceptionnel de 30 % de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées en cas de cession de terrains à bâtir pour toute promesse de vente conclue avant le 31 décembre 2015.
  Créer un abattement exceptionnel de 100 000 euros pour les donations de terrains réalisées jusqu’à fin 2015, à la condition qu’ils soient ultérieurement construits.

2- Augmenter l’offre de logements neufs intermédiaires et sociaux.
Objectif
Développer le parc de logements à loyer intermédiaire et social.
Mesures
-Refonder le dispositif fiscal d’investissement locatif
  Donner le choix aux investisseurs de s’engager à louer pour six, neuf ou douze ans (au lieu de neuf ans uniquement aujourd’hui) en contrepartie d’avantages fiscaux proportionnels, à compter du 1er septembre 2014.
  Permettre de louer à un ascendant ou à un descendant sous certaines conditions.
  Aligner sur celui des particuliers l’avantage fiscal du dispositif pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui réalisent des investissements locatifs, à compter du 1er septembre 2014.
-Construire plus de logements à loyer intermédiaire
-Construire 30 000 logements intermédiaires en zones tendues dans les cinq prochaines
années par une intervention exceptionnelle de l’Etat et du groupe Caisse des dépôts.
-Construire plus de logements sociaux
 Appliquer dès le 1er janvier 2015 les pénalités renforcées prévues par la loi SRU pour les
villes qui ne remplissent pas leurs obligations de construction de logements sociaux.
 Mettre en œuvre au 1er janvier 2015 la possibilité pour les Préfets de délivrer des permis de construire dans les communes ne remplissant pas leurs obligations de construction de logements sociaux.

3- Favoriser l’acquisition de logements neufs
Objectif
Renforcer le soutien des ménages primo-accédants.
Mesures
  Allonger la période pendant laquelle le remboursement du prêt à taux zéro (PTZ) est différé.
  Appliquer le taux de TVA à 5,5 % pour l’accession à la propriété d’un logement neuf pour les ménages modestes dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  Créer un abattement exceptionnel de 100 000 euros pour les donations aux enfants et petits-enfants réalisées jusqu’à fin 2016 de nouveaux logements neufs.

4-Améliorer l’habitat
Objectifs
Aider les ménages à réaliser les travaux de rénovation énergétique de leur logement pour alléger leurs charges. Maintenir et créer plusieurs milliers d’emplois supplémentaires sur l’ensemble des territoires.
Mesures
  Simplifier et augmenter le crédit d’impôt développement durable : son taux sera porté à 30 % pour les travaux de rénovation énergétique engagés à partir du 1er septembre 2014.
  Assurer le financement des 50 000 projets de travaux de rénovation énergétique de propriétaires modestes, aidés par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) en 2014.

5- Poursuivre la simplification des normes de construction
Objectifs
Baisser les coûts et accélérer les délais de construction.
Mesures
  Mettre en place les 50 premières mesures de simplification annoncées le 25 juin avant le 31 décembre 2014.
  Lancer de nouvelles mesures d’ici la fin de l’année 2014 à partir des propositions des professionnels déposées sur la plateforme Internet du ministère du Logement (www.territoires.gouv.fr/simplifier-la-construction ).
  Raccourcir les délais d’obtention des permis de construire : une mission est confiée au Préfet Jean-Pierre DUPORT qui rendra ses premières conclusions d’ici trois mois.
  Prolonger les délais de validité des permis de construire de deux à trois ans, dès cet automne.

6- Simplifier et recentrer les dispositions de la loi ALUR
Objectifs
Rétablir la confiance des investisseurs et combattre l’attentisme.
Mesures
 Limiter la mise en œuvre de l’encadrement des loyers de la loi Alur à titre expérimental à la Ville de Paris.
 Simplifier certaines dispositions de la loi Alur, notamment les formalités en cas d’acquisition d’un bien.
 Recentrer la Garantie universelle les loyers (GUL), vers les jeunes salariés et les personnes en situation précaire.

Point d’avancement des actions annoncées le 25 juin 2014

Priorité 1 : Favoriser l’accession à la propriété
Ajuster les dispositifs de financement de l’accession
Enjeux :
L’accession à la propriété est l’une des clés du succès de la relance de la construction. L’objectif est d’adapter les dispositifs de financement de l’accession pour renforcer leur efficacité et d’en faire bénéficier davantage de ménages primo-accédants.

Renforcer le prêt à taux zéro (PTZ) sur les zones où son effet de levier est le plus grand pour les classes moyennes et modestes. Entrée en vigueur le 1er octobre 2014

Ouvrir le prêt à taux zéro à l’achat de logements anciens à réhabiliter sur des territoires en milieu rural pour favoriser la revitalisation des centres bourgs. Janvier 2015

Sécuriser l’accession sociale à la propriété des classes moyennes et modestes en harmonisant les barèmes du prêt à taux zéro et du prêt d’accession sociale. Entrée en vigueur le 1er octobre 2014

Priorité 2 : Simplifier les règles de construction et développer l’innovation
Simplifier la réglementation de la construction pour abaisser les coûts
Enjeux :
Il ne s’agit pas de diminuer les exigences de qualité, mais de mieux articuler les différentes réglementations existantes autour d’un projet de construction, de fixer des exigences de résultats et non de moyens, de mutualiser les procédures lorsque c’est possible, de réduire les risques de contentieux.

50 premières mesures de simplification de la réglementation.
-  Certaines mesures sont d’ores et déjà applicables (ascenseurs, transport de fonds, accessibilité des logements à occupation temporaire…)
-  Pour l’essentiel des mesures, les textes ont été élaborés. Ils ont été transmis aux instances dont l’avis est nécessaire et seront publiés dans les mois à venir : réglementation sismique, réglementation thermique, matériaux biosourcés en façade des bâtiments, équipements de recharge des véhicules électriques, local à vélo, termites…
-  Certains textes requièrent un processus de travail particulier pour leur élaboration : norme électrique dont la modification est pilotée par les professionnels, mesures relatives à l’outremer , etc.  Pour ces 3 points Mise en œuvre d’ici fin 2014

Ouverture d’un espace dédié sur le site Internet du ministère du Logement, de l’égalité des territoires et de la Ruralité. Réalisé (juillet 2014)

Création du Conseil supérieur de la construction. Septembre 2014 (texte élaboré et soumis aux instances consultatives)

Simplifier la réglementation en matière d’urbanisme pour accélérer les procédures d’aménagement
Enjeux :
Accélérer les procédures en matière d’urbanisme et d’aménagement dans leur ensemble. La première étape a été franchie en 2013 avec les ordonnances prises pour accélérer les projets de construction, et qui sont en vigueur. L’article 7 du projet de loi habilitant le Gouvernement à simplifier la vie des entreprises, voté en juillet 2014 en 1ère lecture à l’Assemblée nationale, va plus loin en proposant quatre nouvelles mesures d’accélération des procédures ou de facilitation de projets de construction.
Remplacer, pour certains permis de construire et d’aménager, l’enquête publique par des modalités de mise à disposition du public plus simples et rapides.
-Élargir le champ d’application territorial des dérogations de l’ordonnance du 3 octobre 2013 et introduire de nouvelles dérogations notamment pour les règles de retrait par rapport aux limites séparatives.
-Réduire les obligations de création de parking dans les zones tendues et bien desservies par les transports. Se limiter de manière générale à 0,8 aire de stationnement maximum par logement ou équivalent logement en locatif social ou résidence spécifique (personnes âgées et étudiants) ; et en secteur bien desservi par les transports en commun, se limiter à 0,5 aire de stationnement maximum par logement ou équivalent logement en locatif social ou résidence spécifique et à 1 aire de stationnement maximum par logement pour les autres types de logement.
-Favoriser le développement de projets de construction de logements au sein des zones d’activité en entrée de ville ou dans les zones à dominante commerciale, desservies par des transports publics réguliers, en créant un bonus de constructibilité pouvant aller jusqu’à 50%.
Pour ces 4 points Le projet de loi habilitant le Gouvernement à simplifier la vie des entreprises sera examiné au Parlement à l’automne 2014.

Développer l’innovation
Enjeux :
Pour construire et rénover plus, mieux et à coûts maîtrisés, l’innovation dans le bâtiment doit dès aujourd’hui être une priorité. C’est une condition indispensable pour atteindre les besoins nationaux de logements construits et rénovés, mais également pour garantir la compétitivité de nos entreprises, à l’échelle européenne et mondiale.

Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt « méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments » par l’Ademe pour développer des procédés constructifs innovants. Réalisé (juillet 2014)

Mise en place d’un affichage environnemental des bâtiments. 1er trimestre 2015 (concertation des acteurs en cours depuis juin 2014)

Déploiement de plates-formes de l’innovation pour le bâtiment sur l’ensemble du territoire. Calendrier échelonné selon les territoires d’ici fin 2015

Nomination d’un ambassadeur du numérique dans le bâtiment. Réalisé (juin 2014)

Priorité 3 : Soutenir la construction de logements sociaux et créer une nouvelle offre de logements intermédiaires en zones très tendues.

Accroître le nombre de logements locatifs sociaux
Enjeux :
En 2013, 117 000 logements sociaux ont été financés, soit une augmentation de 14% par rapport à 2012. 72% de ces logements ont été dédiés aux ménages dont les ressources sont les plus faibles, sous forme de logements PLAI et PLUS.
Cet effort doit être amplifié pour faire face à l’urgence sociale des demandeurs (1,7 millions de nos concitoyens sont en attente d’un logement social, dont près de 500 000 dans la seule région Ile-de-France). A cet effet, l’ensemble des acteurs du logement, et tout particulièrement les collectivités locales, doivent être pleinement mobilisés.

Mobilisation de l’État et du mouvement HLM pour soutenir les projets retardés, notamment du fait de l’appropriation progressive des projets par les exécutifs locaux nouvellement élus. Recensement en cours des opérations bloquées sur le territoire (pour le 15 septembre 2014)

Vérification par l’Etat que les communes n’ayant pas atteint le seuil de la loi SRU en matière de logements sociaux ont fourni suffisamment d’efforts de rattrapage au cours des trois dernières années. Dans le cas contraire, pour les communes insuffisamment volontaires, prise des arrêtés de carence et majoration des prélèvements SRU (jusqu’au quintuplement). Bilan de la procédure triennale et de carence disponible fin octobre 2014

Appel à projets pour créer des logements accessibles aux personnes les plus fragiles « prêt locatif aidé d’intégration (PLAI) adapté » (programme de logements très sociaux à bas niveau de quittance) financé par la majoration des prélèvements SRU versés par les communes carencées en logements sociaux. Appel à projets en cours. Résultats fin octobre 2014, pour un objectif de 2000 logements financés sur 2014

Appel à projets pour la production de logements accompagnés à destination des ménages les plus modestes. Premiers projets sélectionnés en juillet 2014.
La 2e session sera lancée en octobre 2014

Accord national d’engagement sur la qualité de service dans le logement social entre l’USH et l’État. Signature en septembre 2014

Favoriser l’émergence d’une nouvelle offre de logements
Enjeux :
Pour répondre aux besoins des Français, le Gouvernement souhaite développer une offre de logements dits « intermédiaires » en zones très tendues, lorsque les loyers du parc social et ceux du parc privé sont tellement éloignés qu’il est difficile pour les ménages des classes moyennes d’accéder à un logement.

Mise en place effective d’un cadre juridique pour le logement intermédiaire (ratification de l’ordonnance). 1er semestre 2015

Définition des plafonds de ressources, de loyer et de prix, en locatif et en accession, du logement intermédiaire. Automne 2014

Amélioration du dispositif d’investissement locatif. 1er septembre 2014

Révision du zonage « A / B / C » afin de favoriser l’investissement locatif et la construction de logements en zones tendues. Entrée en vigueur le 1er octobre 2014

Renforcement des moyens d’action : l’État et la Caisse des dépôts, via la société nationale immobilière (SNI), prendront une part dans cet effort de construction en faveur du logement intermédiaire. Avant fin 2014

Mobilisation des acteurs. Première réunion en septembre 2014

Priorité 4 : Renforcer la mobilisation du foncier
Accélérer la mise à disposition des terrains
Enjeux :
La contribution du foncier public à l’offre globale de logements est d’autant plus stratégique qu’il s’agit généralement d’un foncier situé au cœur des agglomérations. Or la construction de logements locatifs sociaux bien implantés est un élément indispensable pour favoriser la mixité sociale et l’égalité territoriale.
Les mesures prises se révèlent insuffisantes. Il faut donc aujourd’hui renforcer le dispositif et lui donner un nouvel élan.

Identification de cinq projets prioritaires de construction dans chaque région. Septembre 2014
Installation de la Commission nationale de l’aménagement, de l’urbanisme et du foncier. Réalisé (juillet 2014)
Renforcement de l’intervention des établissements publics fonciers (EPF) par la publication des décrets statutaires des EPF. Avant fin 2014

La mobilisation des acteurs locaux, clé de la réussite
L’action de l’État en faveur de la construction visera en priorité à animer et mobiliser les acteurs au niveau local.
La mobilisation est la clé : préfets et services de l’État dans les territoires, établissements publics fonciers et établissements publics d’aménagement, collectivités locales, promoteurs immobiliers et bailleurs sociaux, professionnels du bâtiment.
Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité effectuera un tour de France de la construction dès octobre 2014 afin de mobiliser l’ensemble des forces vives. Dans chaque région, elle réunira les acteurs pour contribuer à l’effort global en faveur de la construction de logements.

 

 

 

Une prise de sang pour dépister 13 types de cancer.

Le Japon compte mettre au point d’ici 2019 un test sanguin capable de diagnostiquer en amont certains cancers, mais aussi des pathologies dégénératives.

Le Centre national du cancer au Japon espère développer d’ici à cinq ans une méthode permettant de diagnostiquer à un stade précoce 13 types de cancer par un simple test sanguin, a-t-il annoncé cette semaine. Ce projet de 7,9 milliards de yens (57 millions d’euros) devrait notamment contribuer au dépistage des cancers du sein, de l’estomac, de l’oesophage, du poumon, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, du côlon, de l’ovaire, de la prostate et de la vessie. Il pourrait aussi aider à … Lire l’article

Déflation en Europe : récession générale en vue ?

Alors que des signes de reprise économique sont annoncés depuis des mois, le spectre d’un nouvel écroulement européen se profile un peu partout dans la zone euro en cette fin d’été. Analyse des causes et des conséquences possibles de ce nouveau chapitre de la crise financière et économique, la plus importante depuis 1929.

La France enregistre une croissance de son PIB de 0% pour le deuxième trimestre 2014 ; son voisin allemand, quant à lui, fait état d’un déficit de croissance de -0,2% pour cette même période. L’Italie et la Grèce ne font ni mieux ni pire que l’Allemagne (-0,2%), la Roumanie plonge à -1%, quand la majorité des autres membres de l’Union se traîne entre +0,1% (Belgique) et de timides reprises, comme en Espagne (+0,6%) ou aux Pays-Bas (+0,5%). Pas de quoi … Lire l’article de Pascal Hérard

Les banques abusent (encore) des frais punitifs

La loi a limité les frais imposés en cas de découvert ? Les banques ont trouvé la parade en inventant de nouvelles sanctions financières.

Les banques réussissent toujours à retomber sur leurs pattes. Ciblés par une série de lois qui ont limité les frais bancaires pour leurs clients à découvert, les établissements bancaires ont trouvé la parade : ils ont depuis multiplié les frais punitifs. Une véritable machine à cash que dénonce l’association 60 Millions de consommateurs.

Lire l’article de Gabriel Vedrenne et Carole Ferry


Commentaires récents
Archives