Archives d’un auteur

Le Préfet du Var ordonne une nouvelle opération de tirs de prélèvement de loup sur le secteur de Canjuers

Laurent CAYREL, Préfet du Var, a pris, le 18 septembre 2014, et pour deux mois, un arrêté ordonnant la réalisation de trois tirs de prélèvement en vue de la protection contre la prédation du loup (Canis Lupus) des troupeaux domestiques pâturant sur le camp militaire de Canjuers.

Ce nouvel arrêté a été pris au vu de l’exposition des troupeaux à la prédation et de la persistance de dommages importants malgré la mise en application des mesures de protection par les éleveurs. Cette décision vient en application de l’arrêté ministériel du 5 août 2014 tout en respectant les conditions légales de régulation et à favoriser l’équilibre entre la protection du loup et l’activité pastorale.

Le nombre d’attaques de loups et le nombre de victimes de ces derniers sur le secteur de Canjuers (constituant le plus grand site d’élevage ovin du département) qui concentre l’essentiel de la prédation sont en effet en nette progression depuis l’an passé.

Ainsi, depuis le début de l’année et au 31 août 2014, il a été comptabilisé 252 attaques de loups entrainant la mort ou la blessure de 683 animaux contre 164 attaques pour 464 victimes sur la même période en 2013

Les 3 tirs de prélèvement de loup sont ordonnés sur les communes d’Aiguines, Ampus, Bargème, Bargemon, Bauduen, Chateaudouble, Chateauvieux, Comps-sur-Artuby, La Martre, La Roque Esclapon, Mons, Montferrat, Seillans, Trigance et Vérignon.

Ils sont obligatoirement réalisés sous la coordination et le suivi du chef du service départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), par les agents de l’ONCFS ou par les lieutenants de louveterie du Var ainsi que par des chasseurs formés (300 au total pour le Var dont 150 sur la zone de Canjuers).

Ces 3 tirs de prélèvements de loup n’interdisent pas les tirs de prélèvement de défense au titre du droit commun sur d’autres sites du Var notamment dans le Haut Var et dans le massif de la Sainte Baume.

 

SeFaireAider.com détourne Google Street ViewTM pour permettre aux Français de voir les services aux particuliers dans leur rue !

Il est désormais possible de trouver un prestataire de services dans sa rue grâce à SeFaireAider.com. Expert de la mise en relation entre particuliers et professionnels de services qualifiés, SeFaireAider.com a détourné l’usage traditionnel de Google Street ViewTM pour en faire un système de recherche simple et efficace. Une première en Europe à découvrir dès aujourd’hui !

Une innovation simple et pratique pour trouver le service de qualité près de chez soi

La nouvelle version de ww.sefaireaider.com permet aux utilisateurs de trouver un prestataire de services via Google Street ViewTM, gratuitement. Chaque professionnel est identifié par un pictogramme, différent selon son activité, qui s’affiche sur les photos de Google Street ViewTM à son adresse, dans sa rue.  Il ne reste plus à l’internaute ou au mobinaute qu’à se géo localiser, afin de repérer en un clin d’œil, les professionnels de qualité à proximité. Pratique pour ceux qui n’ont pas le sens de l’orientation, surtout avec une vue à 360° !

Il devient encore plus facile de SeFaireAider grâce cette innovation !

« C’est en cherchant, mobile à la main, un couturier dans les Batignolles que l’idée m’est venue. Je n’ai pas le sens de l’orientation du tout ! Comme on pose une enseigne sur son magasin, localiser les professionnels de service dans Street ViewTM à l’aide d’un pictogramme nous a semblé évident » déclare Delphine Peron Ballard, Directrice déléguée à la stratégie digitale, marketing et communication SeFaireAider.com.

L’API de programmation Google MapsTM fournit aux développeurs un ensemble de fonctionnalités qui leur permet de construire des solutions cartographiques personnalisées, puissantes et innovantes. Google Street ViewTM dispose de la plus grande base d’images dans le monde grâce aux caméras embarquées dans ses voitures qui sillonnent toute la France en capturant au mètre près, chaque rue de chaque ville. SeFaireAider.com, l’annuaire relationnel et social des professionnels du service aux particuliers propose non seulement une expérience utilisateur sans précédent mais présente aussi gratuitement près de 300 métiers de services professionnels qualifiés.

Une vitrine inédite et optimale pour les professionnels des services aux particuliers
Avec cette nouvelle solution exclusive, les 600 000 prestataires inscrits sur SeFaireAider.com pourront accroître leur visibilité et augmenter leur portefeuille client. Un pictogramme dédié à leur secteur d’activité leur sera attribué qui leur permettra d’être trouvés d’un simple coup d’œil sur la carte Street ViewTM. Des informations clés telles que leur nom et leur expertise seront également indiquées pour optimiser leur rayonnement.

Sur SeFaireAider.com, chaque professionnel est noté par les utilisateurs qui déposent également un avis. Une bonne façon de mettre en avant son expertise, soigner son e-réputation et de se faire connaître de ses clients voisins

Afin de répondre au mieux aux besoins de chacun, trois formules sont disponibles aux professionnels pour profiter de cette technologie inédite :
–       Classique pour être visible à 1 km à la ronde
–       Grand Angle pour être visible à 15 km à la ronde
–       Départementale

« Lorsque l’équipe de SeFaireAider.com nous a présenté son projet, nous avons immédiatement été emballés par leur idée d’utiliser la technologie Street ViewTM comme point d’entrée de la navigation. Les sites comparables se basent tous sur des usages cartographiques classiques ; le fait de positionner automatiquement l’internaute dans une vue immersive à 360°, en se basant sur sa géolocalisation, est unique à notre connaissance. Pour un site de recherche de services de proximité, cela nous semble à la fois très pertinent et très malin » confie Christophe Guillet, Sales Executive Google Geo, de Sword Connect.
De la baby-sitter au plombier en passant par le serrurier, le coach sportif ou le menuisier, tous les professionnels du service au particulier seront bien vus sur SeFaireAider.com !

 

Des chercheurs mettent au point une cure magnétique pour nettoyer le sang.

Des chercheurs ont annoncé dimanche avoir développé un appareil externe capable de nettoyer le sang d’agents pathogènes avec des aimants, ce qui constitue une promesse de nouveau traitement contre la septicémie ou des maladies infectieuses comme Ebola.

L’appareil qui imite la rate n’a pour l’instant été testé que chez les rats et pas chez l’homme.

Il utilise des billes magnétiques nanoscopiques (moins d’un millième de millimètre ) recouvertes d’une protéine sanguine humaine conçue génétiquement, appelée MBL.

La protéine MBL se lie aux agents pathogènes et aux toxines, qui peuvent … Lire l’article

Lancement des Entrepreneuriales à Toulon

2e édition pour les étudiant(e)s du Var- Speed Meeting le 2 octobre à Toulon  La création d’entreprise à portée de main

Suite au succès de la première édition des Entrepreneuriales dans le Var, nous avons le plaisir de vous informer du lancement des inscriptions pour la promotion 2014-2015.
La dernière édition a permis à plus de trente étudiants de participer et trois équipes Toulonnaises ont été primées aux niveaux régional et national.
Cette initiative vise à promouvoir l’entrepreneuriat auprès des étudiants, en leur proposant de bénéficier gratuitement d’un parcours pratique d’accompagnement à la création d’entreprise en équipe pluridisciplinaire.
Contacts
TVT Innovation blottiere@tvt.fr / amiot@tvt.fr
Réseau Entreprendre Var cboureau@reseau-entreprendre.org

Les entreprenariales c’est quoi? Un programme d’appui à la création d’entreprise, gratuit et ouvert à tout étudiant inscrit en université ou école.
Ce dispositif de formation pratique permet d’apprendre à créer une entreprise en bénéficiant d’un parcours d’accompagnement sur 5 mois :
Réalisés par des équipes (2 à 4 personnes) pluridisciplinaires
Avec des ateliers pratiques pour l’apport méthodologique
Encadrés par des professionnels de la création d’entreprise
Parrainés par des dirigeants d’entreprises
L’année dernière, les étudiants en master 1 à l’UFR Ingémédia et en master à l’IAE de l’Université de Toulon ont reçu le premier prix des Entrepreneuriales PACA 2014, pour leur projet de e-commerce de produits esthétiques naturels. « Je me suis demandée si ce n’était pas la chance de ma vie pour créer mon entreprise… Mais j’avais besoin d’un accompagnement », explique Corinne, la porteuse de projet.
Business plan, statuts… Les trois étudiants ont découvert beaucoup d’aspects de la création d’entreprise. « J’ai aussi fait la connaissance de professionnels expérimentés et passionnés », insiste Tarek, développeur. « Et des étudiants doués dans leur domaine », complète Giresse, comptable.
Cette année, les étudiants du Var participent pour la deuxième fois aux Entrepreneuriales PACA, une occasion unique pour :
Valider son projet de création d’entreprise
Apprendre à faire un business plan
Travailler dans une équipe pluridisciplinaire
Rencontrer des entrepreneurs expérimentés
Renforcer son réseau professionnel
Valider ses acquis par un diplôme dédié ou l’attribution d’ECTS*
*selon les modalités convenues avec leur organisme de formation

Étudiants comment nous rejoindre? Venez proposer votre idée et/ou vos compétences pour trouver votre équipe projet lors du «Speed dating Les Entrepreneuriales PACA».

Cette rencontre permettra de vous faire connaître, de partager vos idées afin de constituer les équipes pluridisciplinaires pour le montage des projets de création d’entreprise.

SPEED DATING LES ENTEPRENEURIALES PACA
JEUDI 2 OCTOBRE 2014 – 16h à 19h
à La Cantine by TVT Innovation
Maison des Technologies (rdc)
Place George Pompidou 83000 TOULON

Programme
16h : Accueil
16h30-17h : Présentation des Entrepreneuriales et mode d’emploi du « Speed Dating »
17h – 19h : Speed Dating Etudiants / Projets

Pour vous inscrire, c’est gratuit mais obligatoire en cliquant ici

Publication du rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires

Emmanuel Constans, président du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), a remis à Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics le rapport 2014 de l’Observatoire des tarifs bancaires.

Ce rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires  met en évidence plusieurs éléments :

  • les commissions d’intervention (ex : frais en cas de découvert non autorisé), qui ont été plafonnées par la loi bancaire de 2013, ont reculé de 5 % en moyenne ;
  • les autres principaux tarifs bancaires n’ont pas connu d’évolution significative par rapport à l’an dernier ;
  • en ce qui concerne la gamme des moyens de paiement alternatifs au chèque, destinés en priorité aux consommateurs privés de chéquier, les tarifs sont relativement stables (entre 35 et 45 euros par an). Les banques ont donc respecté les engagements qu’elles avaient pris dans le cadre du CCSF en 2010/2011 en matière de tarifs réduits des commissions d’intervention et des frais de rejet de prélèvement pour ces consommateurs ;
  • en revanche, un nombre accru de banques facturent des frais de tenue de compte. Au total, 33% des banques pratiquent la gratuité en matière de tenue de compte, 34% un tarif entre 0 et 15 euros par an et 26% entre 15 et 30 euros par an.

Lire la suite

Championnat de France de cuisine amateur

FestivalCuisine

Nouvelles perspectives pour le traitement du diabète de type 2.

La recherche de nouvelles cibles permettant de freiner la production hépatique de glucose anormalement élevée chez les diabétiques et de normaliser leur glycémie, est un enjeu majeur face à la progression de la maladie. Dans une étude publiée dans Nature Communications, Marc Foretz et son équipe de l’Institut Cochin viennent d’identifier, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Dundee, un nouveau mécanisme d’inhibition de la production de glucose dans le foie qui pourrait représenter une nouvelle cible thérapeutique pour le traitement du diabète de type 2.

Lire l’article de Techno-Science.net

12ème édition de la Fête de la Prune

Voilà une manifestation que nous ne manquons … sous aucun prétexte.

DSC02004encore moins depuis que Bénédicte a été intronisée par la Confrérie de la Pistole, que nous retrouverons le 21 Septembre avec beaucoup de plaisir.

DSC04358image009

Lorgues : Ciné Débat Citoyen.

Ça y est c’est la reprise après ces quelques semaines de détente qui nous ont permis  de refaire le plein d’énergie. L’actualité n’est pas réjouissante et il faut poursuivre nos activités citoyennes de débats, de partage et de réflexion sur notre société. Vous trouverez ci-dessous notre programmation des ciné-débats pour la saison 2014-2015. Nous espérons que les thèmes choisis vous conviendront et nous vous souhaitons une bonne rentrée.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Programme 2014-2015

Attaques de loups : constat d’impuissance pour protéger nos troupeaux

Le groupe de travail « moyens de protection » s’est réuni ce mercredi 10 Sept  à Lyon dans un contexte particulièrement tendu. Les attaques de loups se sont multipliées depuis le début de l’année et ont fait des ravages au sein des troupeaux. La semaine dernière, malgré la mise en place de mesures de protection importantes et coûteuses, un éleveur du Vercors a même failli perdre la vie lors de la huitième attaque sur son troupeau.

La Coordination Rurale tire la sonnette d’alarme !
Une énième réunion, pour quels effets ?
Les éleveurs, épuisés par les gardes de nuit et la crainte de voir leur troupeau dévasté, sont à cran. Au vu de l’importance et des circonstances des attaques, qui s’étendent désormais aux bovins et ne se limitent plus à la nuit, il est évident que le loup contourne les moyens permis par la réglementation pour le contenir. L’administration montre une certaine écoute et propose de financer une expérimentation sur des moyens de protection adaptés au terrain à partir de 2015 : hélas, cela ne résoudra pas le problème de fond. Ni les moyens de protection, ni les tirs de défense, ni même les autorisations de prélèvements (un prélèvement effectif sur les 24, voire 36, possibles), jetées en pâture aux éleveurs pour faire croire à une prise en compte réelle de leur désarroi, ne se montrent efficaces face à une population de loup en très forte augmentation.

Quel avenir pour l’élevage ?
Aujourd’hui la question du maintien de l’élevage se pose réellement, non pas seulement dans les alpages, mais simplement « en extérieur ». Faut-il que les éleveurs se spécialisent en hors-sol, oublient les races rustiques et abandonnent leurs pratiques ancestrales du pâturage par les animaux, y compris en production bio ? Faut-il laisser en friches les parcs nationaux, en excluant les troupeaux comme le réclament les associations environnementales ?

L’incapacité des pouvoirs publics à prendre la mesure des enjeux, a déjà des conséquences lourdes sur les campagnes françaises, tout en creusant un puits sans fond dans le budget de l’État alors que les Français doivent se serrer la ceinture.

Le loup doit sortir de la convention de Berne !
Pour la CR, le loup n’est pas compatible avec l’élevage ! Il faut permettre aux éleveurs de défendre leurs troupeaux face à cette espèce qui n’est plus en voie de disparition, en sortant le loup de la convention de Berne et de la directive Habitat. Cette décision est nécessaire et urgente. Toutes les autres propositions ne sont qu’agitation et ne résoudront en rien les difficultés des éleveurs.


Archives