Archives d’un auteur

Si Marco Polo avait rencontré mon banquier, il ne serait jamais parti en Chine.

Samedi matin sur twitter nous avons eu un échange un peu vif avec Paprocki Vincent @vpaprocki83210, au sujet du système bancaire qui nous est imposé, au seul profit de quelques bandits en col blanc qui s’en donnent à coeur joie, depuis une bonne cinquantaine d’années.

Sur ce blog, à de nombreuses occasions, nous avons mis en lumière des faits qui prouvent que les banquiers ne sont pas des gens respectables et au dessus de tous soupçons, loin s’en faut ! Pour mémoire :

http://blog.tv83.info/2011/05/30/qui-connait-blythe-masters/

Dexia balance les copains

La Caisse d’épargne condamnée pour publicité mensongère pour 6 de ses placements

Société générale, BNP et Crédit agricole suspectées de blanchiment aux Etats-Unis

Ce à quoi notre troll (@vpaprocki83210) nous donnait comme seul argument, qu’il ne fallait pas tirer de conclusions avant des condamnations définitives. C’est vrai pour ce dernier article, mais le système bancaire dont il est question a déjà été condamné à de nombreuses, trop nombreuses reprises. Madoff était un financier pas un pongiste. Clearsteam est une chambre de compensation qui a perdu tous ses procès face au journaliste Denis Robert, pas une épicerie fine. Le Crédit Lyonnais n’était pas un estaminet.

La Commission européenne a proposé en février 2013 de durcir les règles européennes sur les transactions financières en vue d’intensifier la lutte contre le blanchiment, dont certains acteurs sont des banques. Selon Catherine Lubochinsky, une simple surveillance des banques est insuffisante. mais selon @vpaprocki83210 nous racontons des bêtises. Si le doute habite encore @vpaprocki83210, qu’il relise l’histoire de la crise en Grèce, la situation en Irlande, le rôle des banques en Espagne, il pourra peut être nous rejoindre sur le fait que le système bancaire actuel a fait naître des Banksters, (contraction de banquier et de gangsters) !

Alors pour vous aider à vous faire une idée sur le sujet de notre système bancaire actuel complétons la bibliothèque d’un article supplémentaire. Il ouvre un nouvel angle sur le rapport quotidien du citoyen lambda avec sa banque de quartier. Non seulement ils nous volent au niveau international, mais ils nous gonflent au niveau local. Il n’est pas question pour nous de jeter l’anathème sur le pauvre bougre qui est derrière un guichet, mais il fait partie d’un système qu’il a tord de continuer à défendre. À force de défendre l’indéfendable on finit par accepter l’inacceptable.

L’article a été écrit par Anne Michel et publié par le journal Le Monde le 17 Avril 2014
 » Une sanction de deux millions d’euros. Et la publication de cette sanction, pour l’exemple. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), la tutelle des banques françaises, a annoncé, mardi 15 avril, avoir infligé blâme et amende à la Société générale, pour manquement à ses obligations vis-à-vis de clients pauvres.
La dernière pénalité en date, pour de tels motifs, avait frappé LCL – l’ancien Crédit lyonnais racheté par le Crédit agricole -, en juillet 2013, pour le même montant. Selon l’ACPR, entre 2010 et 2012, la Société générale a fait payer des services à des clients en situation d’exclusion, qui auraient pourtant dû bénéficier de la gratuité au titre du  » droit au compte « .
Inscrit dans la loi depuis 1984, sous le gouvernement de Pierre Mauroy (PS), puis renforcé au fil du temps et des lois, le droit au compte, spécificité française, permet à tout individu de disposer d’un compte en banque assorti de services de base gratuits : ni chèque ni carte bancaire classique, mais virements, prélèvements et carte de paiement à autorisation systématique. Il se déclenche lorsqu’une personne essuie un refus d’ouverture de compte, de la part d’un ou plusieurs établissements.
Munie d’une lettre de refus de la banque (obligatoire depuis 2008), cette personne peut alors saisir la Banque de France, qui désigne un établissement tenu d’accepter le client – celui choisi par le client ou, s’il n’émet aucun choix, un établissement sélectionné selon des critères bien précis.  » Prises individuellement, les banques ont le droit de refuser des clients et même de ne pas motiver leur refus, explique Jean-Luc Vatin, directeur des particuliers à la Banque de France. Mais la loi leur confère l’obligation collective de trouver une solution permettant à chaque individu de disposer d’un compte bancaire.  »
 » Dans l’exercice de notre fonction, poursuit-il, nous faisons en sorte que la répartition soit équitable entre les banques pouvant être désignées au sein d’un même territoire.  » En clair, il ne s’agit pas d’adresser tous les clients à faibles revenus à La Banque postale, traditionnelle banque des pauvres, mais d’impliquer dans ce processus  » d’ inclusion bancaire  » toutes les banques commerciales, selon leur poids dans l’économie. Conformément à l’esprit de la loi.
Clientèles fragiles
Ainsi, dans une commune donnée, une banque qui détient une part de marché de 20 % devra honorer 20 % des demandes de droit au compte.
La sanction infligée à la Société générale – qui se réserve la possibilité de faire appel – est intéressante à plus d’un titre. Certes, l’ACPR précise que  » le dossier ne fait ressortir aucune volonté – de la banque – de méconnaître ses obligations  » et que  » certaines actions ont été engagées pour remédier aux insuffisances concernées « . Mais l’affaire en dit long sur le rapport des banques aux clientèles fragiles et sur la situation d’exclusion dans laquelle demeure une partie de la population.
Depuis 2011, le nombre de désignations de banque ne cesse d’augmenter. Il est passé de 36 684 à 50 899 en 2013. Cette année, le cap des 10 000 avait déjà été franchi début mars. Ces chiffres ne reflètent qu’une partie de la réalité, la majorité des exclus sociaux n’osant faire valoir leur droit.
Compliquée à appréhender, l’augmentation du nombre de  » droits au compte  » semble résulter d’une conjonction de facteurs, mêlant l’effet crise à des politiques de sélection des clients plus dures.  » Il y a plus de droits au compte activés dans les grandes agglomérations, sans doute parce que l’activité économique y est plus importante et les mouvements migratoires aussi. L’effet crise est difficile à mesurer « , confirme M. Vatin.
Anne Michel- Le Monde le 17 Avril 2014.
L’Union européenne emboîte le pas à la France
Un projet de directive a été adopté, mardi 15 avril, par le Parlement européen, afin de garantir à toute personne résidant légalement sur le territoire de l’Union européenne – notamment les personnes sans domicile fixe ou les demandeurs d’asile reconnus – le droit à un compte bancaire. Ce droit devra être assorti de prestations de base (dépôts ou retraits d’argent, virements, carte…) gratuites, comme c’est le cas en France, ou à un coût  » raisonnable « . Tous les établissements de crédit ou  » un nombre suffisant d’entre eux  » dans chaque État membre devront proposer ce droit au compte. Ce projet législatif a fait l’objet d’un accord de principe entre le Parlement et le Conseil européen, qui doit l’adopter formellement, pour une mise en oeuvre d’ici deux ans. »

Le prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez nous a quitté.

Voici un de ses derniers textes à méditer en ce Vendredi Saint.

images

« Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette de chiffon et m’offrait un bout de vie, je profiterais de ce temps le plus que je pourrais. Il est fort probable que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais je penserais en définitive tout ce que je dis. J’accorderais de la valeur aux choses, non pour ce qu’elles valent, mais pour ce qu’elles signifient.

Je dormirais peu, je rêverais plus, j’entends que pour chaque minute dont nous fermons les yeux, nous perdons soixante secondes de lumière.

Je marcherais quand les autres se détendent, je me réveillerais quand les autres dorment. J’écouterais lorsque les autres parlent et… combien je savourerais une bonne glace au chocolat.

Si Dieu me faisait présent d’un bout de vie, je me vêtirais simplement, m’étalerais à plat ventre au soleil, en laissant non seulement mon corps à découvert, mais aussi mon âme.

Bon Dieu, si j’avais un cœur, j’écrirais ma haine sur la glace et attendrais que le soleil se lève. Dans un rêve de Van Gogh, je peindrais sur les étoiles un poème de Benedetti et une chanson de Serrat serait la sérénade que je dédierais à la lune. J’arroserais de mes larmes les roses, afin de sentir la douleur de leurs épines et le baiser de leurs pétales.

Bon Dieu, si j’avais un bout de vie… Je ne laisserais pas un seul jour se terminer sans dire aux gens que je les aime, que je les aime. Je persuaderais toute femme ou homme qu’ils sont mes préférés et vivrais amoureux de l’amour. Aux hommes, je prouverais combien ils sont dans l’erreur de penser qu’ils ne tombent plus amoureux en vieillissant, sans savoir qu’ils vieillissent en ne tombant plus amoureux. Aux anciens, j’apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse, mais avec l’oubli.

J’ai appris tellement de choses de vous autres, les humains… J’ai appris que tout le monde voulait vivre dans le sommet de la montagne, sans savoir que le vrai bonheur est dans la façon d’escalader. J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre avec son petit poing, pour la première fois le doigt de son père, il l’a attrapé pour toujours.

J’ai appris qu’un homme a le droit de regarder un autre d’en haut seulement lorsqu’il va l’aider à se mettre debout. Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.

Si je savais qu’aujourd’hui c’est la dernière fois où je te vois dormir, je t’embrasserais si fort et prierais le Seigneur pour pouvoir être le gardien de ton âme. Si je savais que ce sont les derniers moments où je te vois, je dirais « je t’aime » et je ne présumerais pas, bêtement, que tu le sais déjà.

Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une deuxième chance pour bien faire les choses, mais si jamais je me trompe et aujourd’hui c’est tout ce qui nous reste, je voudrais te dire combien je t’aime, et que je ne t’oublierai jamais. Le demain n’est garanti pour personne, vieux ou jeune.

Aujourd’hui est peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes. Alors n’attends plus, fais-le aujourd’hui, car si demain n’arrive guère, sûrement tu regretteras le jour où tu n’as pas pris le temps d’un sourire, une étreinte, un baiser et que tu étais très occupé pour leur accorder un dernier vœu.

Maintiens ceux que tu aimes près de toi, dis leur à l’oreille combien tu as besoin d’eux, aimes-les et traite les bien, prends le temps de leur dire « je suis désolé », « pardonnez-moi », « s’il vous plait », « merci » et tous les mots d’amour que tu connais.

Personne ne se souviendra de toi de par tes idées secrètes. Demande au Seigneur la force et le savoir pour les exprimer. Prouves à tes amis et êtres chers combien ils comptent et sont importants pour toi. Il y a tellement de choses que j’ai pu apprendre de vous autres…Mais en fait, elles ne serviront pas à grande chose, car lorsque l’on devra me ranger dans cette petite valise, malheureusement, je serai mort».

Gabriel Garcia Marquez
1927-2014

Var : État des routes à 12h

Nouvelles routes coupées :RD 70 PR 0 à 5 liaison St MAXIMIN SEILLONS

Routes coupées :
POLE PROVENCE MEDITERRANEE EST
RD 559 A PR 14+500 à 16+500 Sortie Hyères direction LA LONDE Réouverture prévue pour 12h00
RD 12 PR 27 +800 à 32+800 PIERREFEU – LA CRAU Réouverture prévue pour 16h00
RD 12 PR 23 vers Puget Ville
Réouverture prévue pour 13h00
RD 14 PR 10 à PR 11+500 Pierrefeu en direction de Collobrières Réouverture prévue pour 18h00
RD 88 PR 11+500 à PR 21+000 Pierrefeu La Londe
RD 13 PR 71 vers Pignans
Réouverture prévue pour 18h00
POLE PROVENCE VERTE
RD 268 PR 1 à 2 Néoules
POLE DRACENIE VERDON
La RD57, PR1 à 6, est fermée à la circulation, nettoyage en cours, prévision de réouverture pour le début de l’après midi.
POLE FAYENCE ESTEREL
Les RD7 et RD8 sont fermées à la circulation, la réouverture sera envisagée quand le niveau de la rivière « L’Argens » baissera.

Difficultés de circulation
POLE DRACENIE VERDON
La RD 562 PR 41+800 (Draguignan) : Alternat de circulation mis en place après éboulement mur de soutènement surplombant la voie depuis dimanche 19 janvier 2h00. La RD557 sera fermée à la circulation en début d’après midi pour une durée d’environ 1heure, pour permettre l’évacuation d’un poteau EDF moyenne tension tombé.

Attention aux différents obstacles pouvant se trouver sur les chaussées (pierres, arbres, coulées de boue, ….).

La vigilance s’impose sur l’ensemble des routes du département et une conduite apaisée et prudente est fortement conseillée aux usagers de la route.

Source : Préfecture du Var

On passe à table, vous reprendrez bien une petite quenelle?

François Morel le dit tellement bien, qu’il n’est pas nécessaire d’en rajouter. Il suffit de l’écouter.

Il suffisait de presque rien, Peut-être dix années de moins…

DSC08012

Il y a quelques jours, le Syndicat intercommunal de traitement et de transport des ordures ménagères de l’aire toulonnaise  (SITTOMAT) a reçu la visite de la police pour une perquisition dans le cadre de « l’affaire du marché de l’usine d’incinération » dont médiapart s’est fait l’écho.

Nous l’avons appris hier soir, par un tweet de la journaliste Christelle Marques : « Exclu @bleuprovence perquisitions il y a quelques jours au sittomat #toulon enquête sur attribution d’un marché public à Pizzorno » quand d’autres médias qui publient régulièrement de nombreuses pages de publicité à la gloire de ce syndicat, n’ont pas encore trouvé le temps de traiter l’information, pourtant majeure.

Il aura suffit de presque rien pour qu’enfin des questions se posent, il aura suffit par exemple que le Préfet soit un Républicain sans lien avec la corse, que le juge d’instruction ne soit pas toulonnais, que le policier en charge du dossier ne porte pas de tablier, pour que cette affaire ne soit pas étouffée. Comme quoi, tout ça tient à peu de choses !

Espérons que personne n’aura fait fuiter l’information avant la perquisition, espérons que pour une fois cette nouvelle affaire ne va pas faire Pchitttt comme d’autres pas si lointaines, espérons que la Lyonnaise de Eaux (devenue Suez environnement) et/ou La société générale des eaux (devenue Véolia) candidats éconduits, donneront à la justice leur point de vue précis sur cette nouvelle histoire abracadabrantesque, espérons enfin que cette fois quelqu’un osera remettre en perspective les très nombreuses, les trop nombreuses affaires qui ont fait l’histoire de ce syndicat intercommunal qui a pour fonction statutaire le traitement des ordures et non leur engraissement.

 

Une rencontre accessoirement littéraire.

DSC08322Thierry Saussez : Les deux corps du Président

Hier à 15h nous avons eu le privilège de pouvoir rencontrer Thierry Saussez au Lavandou. Thierry Saussez est un des leaders de la communication politique en France. Président fondateur de l’agence Images & Stratégie, il a été le conseiller de Monsieur Raymond Barre, il a été aussi le délégué interministériel à la communication du gouvernement à l’époque de Nicolas Sarkozy.

L’été dernier il a publié chez Robert Laffont  » Les deux corps du Président ». Selon le célèbre historien Ernst Kantorowicz, le Roi a deux corps. le premier est humain, le second incarne la collectivité. Comment cohabitent ces deux corps chez François Hollande? Mal, mais pourquoi?

Parce que ce chef « normal » ne surprend pas, ne dérange pas, sa fonction n’est pas exceptionnelle, ni son destin. Son désir phobique d’agir contrairement à Sarkozy l’entraîne à être constamment comparé à son prédécesseur, qui en conséquence habite encore le second corps du roi.

Seul subsiste aux yeux du public le corps humain d’un Président qui louvoie, qui hésite sans cesse et par là, grippe la chaîne de décision du gouvernement. L’incertitude flotte sur le pays et engendre la méfiance.

Il y a chez Hollande une incapacité à s’élever vers une fonction d’exception. C’est pourquoi il ne tiendra pas jusqu’à la fin du quinquennat. C’est du moins la thèse développée par Thierry Saussez dans son livre.

À sa publication, les germanopratins jugeaient le livre de Thierry Saussez trop sévère, sans recul, partisan. Tous les « intellichiants » de Saint Germain des Prés le raillaient, mais le temps semble lui donner raison, même si l’on peut le regretter.

Nous vous conseillons de lire ce livre de 111 pages, pour ouvrir le champ de votre réflexion sur le quotidien et l’exercice du pouvoir. Thierry Saussez est sans aucun doute l’un des meilleurs experts du microcosme politique et son acuité sur le monde politique pourra certainement vous aider à comprendre ce qui se passe. En tout état de cause, pensez-en ce que vous voulez, mais n’oubliez pas de penser !

Nous avons profité de cette rencontre accessoirement Littéraire, pour revenir sur la décision des potentats locaux de ne pas accorder à Thierry Saussez l’investiture de l’UMP pour les prochaines élections municipales au Lavandou, privant par là même le département de ses compétences, de son expertise et de ses contacts dans le mode de l’économie et du tourisme où chacun s’accorde à reconnaitre à Thierry Saussez … les qualités qui font cruellement défaut au département en général et au Lavandou en particulier. Mais nous en reparlerons dans le numéro du mois de Décembre sur la webTV, ce reportage à lui seul vaudra le détour !

« Les deux corps du Président »
auteur : Thierry Saussez
Éditions Robert Laffont
N° d’édition : 53299/01 -
N° d’impression 2002537

 

 

C’est pour qui la banane ?

5993690-8935252crédit photos Angersmag.info

Vendredi dernier le 25 Octobre, à l’occasion d’une nouvelle « Manifestation pour tous », des insultes ont été lancées à l’encontre de Madame la Ministre Christiane Taubira. Choqués par ces insanités, nous avons déjà publié un article de Thierry Peltier, mais la colère ne peut retomber quand nous constatons que certains députés, certains sénateurs, certains élus locaux ne témoignent pas de leur indignation face à l’ignominie du geste. Insultes, gestes INACCEPTABLES, car ils mettent notre « vivre ensemble » en danger, inacceptables car ils insultent l’Histoire de France, inacceptables parce qu’ils font une belle place à l’imbécilité, inacceptables car ils utilisent des enfants à des fins politiques.

La décision était prise, il nous fallait écrire quelques lignes sur le sujet, non pour défendre Madame Christiane Taubira qui le fait très bien toute seule et avec talent, mais pour défendre notre socle Républicain, que ces insultes fragilisent.

Mais pourquoi le faire quand d’autres le font, avec beaucoup plus de talent? Pourquoi chercher nos mots, quand le citoyen François Morel le fait déjà si bien? Dans son billet d’humeur, vendredi matin sur France Inter, François Morel a tout dit. Tout ce que nous aurions aimé entendre dans la bouche de nos députés, de nos sénateurs, de nos élus locaux toujours si prompts à nous donner des leçons, en oubliant trop souvent qu’ils devraient nous montrer le chemin.
On va finir par croire que notre quotidien les indiffére. Leur silence aujourd’hui est notre honte et peut être nos problèmes de demain.

Merci à France Inter d’avoir diffusé ce billet d’humeur, Merci à François Morel de l’avoir écrit et Merci à vous chers internautes de consacrer 3 minutes et 7 secondes pour réfléchir à un sujet qui commence à devenir un sérieux problème dans notre pays.


Le billet de François Morel: C’est pour qui la… par franceinter

Mille façons de vous souhaiter un bon week-end.

J’ai fait sa connaissance sur une tournée « Matador » à la fin des années 70, depuis je dévore ses mélodies et je ne suis pas le seul. Truth Serum a eu le rare privilège d’être recommandé par le site officiel de Bruce Springsteen (le conseil du Boss : Give it a listen!)…

Vous pouvez vous procurer Truth Serum en téléchargement, en CD et en vinyle sur le site de Garland Jeffreys, directement du producteur au consommateur.

Bon week-end à tous et à chacun

Au secours, le FMI valide la ponction des comptes bancaires !

La spoliation des comptes bancaires pour renflouer les banques qui s’est produite à Chypre en mars dernier ne constitue qu’une répétition générale, nous l’avions dit à l’époque. Nous savons aussi qu’une directive européenne se prépare pour mettre à contribution les dépôts de plus de 100.000 euros en cas de sauvetage bancaire dans un pays de la zone euro. Cette fois c’est le FMI qui évoque une solution comparable : une taxe de 10% sur l’épargne des ménages (de tous les ménages, pas seulement ceux au-dessus de 100.000 euros) pour diminuer la dette des Etats.

Dans son dernier rapport sur les finances publiques, le FMI envisage clairement cette solution (page 49). La dette publique des principaux États européens dépassant les 100% de leur PIB – une zone rouge – l’institution dirigée par Christine Lagarde envisage une taxe de 10% sur l’ensemble de l’épargne privée. Tout simplement. Un hold-up géant.

L’idée fait donc son chemin : il s’agit d’habituer les esprits.

Lire l’article de Philippe Herlin – Chercheur en finance / Contributeur pour Goldbroker.com

Mille façon de vous souhaiter un bon week-end.

Des coings en fête à Cotignac, des châtaignes à Collobrières et à Comps, du Chocolat à Belgentier, du RCT à la télé … il ne manquait qu’un p’tit lien musical pour que l’inventaire soit complet.

Don’t you worry ’bout a thing (1973) by Stevie Wonder arranged & performed by Jacob Collier … Magique ! Bon Week-end à tous et à chacun.

 


Archives