Archive pour la catégorie ‘Varoise’

Pour Michel Sapin, les entreprises doivent « concrétiser les possibilités données » par le CICE

Les entreprises doivent agir, « prendre leurs responsabilités », pour que la situation économique morose de la France s’améliore, affirme le ministre des Finances Michel Sapin dans une interview accordée à Libération et sur RTL. Il les pousse à réinvestir une partie des 7 milliards d’euros touchés en mai via le Crédit impôt compétitivité emploi. Le message que veut faire passer le ministre français des Finances Michel Sapin est clair : pour … Lire l’article de Lélia de Matharel

Or Bleu contre Or Noir

Voilà un moment que le pétrole ne faisait l’actualité que par ses échecs et les retraits de demande de permis. Aujourd’hui nous assistons à un retour plutôt discret des pétroliers et notamment de Total avec la future délivrance de deux permis de recherche dont l’un très proche de nos côtes.

On en parle ici :
http://www.actu-environnement.com/ae/news/hydrocarbures-attribution-permis-guyane-21819.php4http://www.franceguyane.fr/actualite/economie-consommation/deux-nouveaux-projets-de-recherche-de-petrole-199821.phphttp://www.guyaweb.com/actualites/news/activite-miniere/petrole-les-2-projets-retenus-par-le-ministere-en-consultation-publique/http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/guyane-deux-nouveaux-projets-de-recherche-de-petrole-offshore.htmlhttp://guyane.wwf.fr/2014/07/02/nouveaux-projets-de-recherche-dhydrocarburesce-nest-donc-pas-finit/

Les descriptions des permis : carte interactive des permis :
-          Guyane Maritime Udo (profond) 7 juin 2012 (mis à jour le 4 juin 2014)
-          Guyane Maritime Shelf (plateau) 7 juin 2012 (mis à jour le 4 juin 2014)

Ces permis de recherche ne font pas consensus certaines voix s’élèvent déjà :
Celles des pécheurs qui ne décolèrent pas depuis longtemps ; dénonçant une campagne sismique (impactant la ressource halieutique) dans les zones même de la pêche :
http://www.franceguyane.fr/actualite/economie-consommation/petrole-la-colere-des-pecheurs-185333.phphttp://guyane.wwf.fr/wp-content/uploads/2014/07/CRPMEM-GUYANE_Avis-sur-les-projets-dattribution-de-PERH_Guyane_Consultation-du-public-MEDDE_vf2_2306141.pdfhttp://guyane.wwf.fr/wp-content/uploads/2014/01/lettre-ouverte-au-Pr%C3%A9sident-de-la-R%C3%A9publique-Fran%C3%A7ois-Hollande1.pdf

Ci dessous les remarques du collectif non au gaz de schiste :

Ces surfaces correspondent à celles rendues lors des réductions de périmètre du permis « historique » Guyane Maritime en 1er et 2d renouvellement. La 3ème période de ce permis arrivera à échéance le 1er juin 2016. Les titulaires pourront toujours jusqu’au dernier jour demander une prolongation exceptionnelle 3 ans sans réduction de la surface actuelle de 24 100 km2 ! conformément à l’article L142-2 du Code minier. Cet article déjà présent dans les versions précédentes du Code Minier sera, n’en doutons pas, repris dans le futur Code Minier que l’actuel gouvernement va très certainement faire passer par ordonnance. La loi autorisant le gouvernement à procéder … n’a, à ma connaissance, pas encore été présentée au Parlement… A surveiller de près dès le 9 septembre prochain puisque l’AN est convoquée en session extraordinaire (comme depuis de nombreuses années…). Depuis quelques mois les sociétés ayant pétitionné en concurrence de ces deux demandes se sont désistées. Les deux projets d’arrêtés prévoient l’octroi à la filiale locale du Groupe Total associé à Esso pour l’un et Hardman, associés du permis actuel, pour l’autre… Après 5 trous ultra profonds sans découverte significative, Total &Cie, lâchés par Shell, s’accrochent à la zone. Auraient-ils raté quelque chose en rendant des surfaces lors des deux renouvellements ?

Plateau des Guyanes
A noter que la réflexion autour de l’exploration et l’exploitation pétrolière n’est pas un sujet spécifique à la Guyane Française. D’une part parce que les effets écologiques d’une telle activité auraient une incidence au niveau régional, mais aussi tout simplement parce que les autres pays du plateau des Guyane (le Suriname principalement) s’intéresse aussi au pétrole. Le Suriname a d’ailleurs organisé, du 17 au 19 Juin dernier, en collaboration avec des entreprises privés et publiques (et le soutien de la région Guyane), le premier SURIMEP 2014, une conférence internationale sur l’exploitation minière, l’énergie et le pétrole. Un des points important du programme de cette conférence était la présentation du potentiel pétrolier et gazier, de son statut actuel et des possibilités futures. Le site internet de la conférence présente une carte des potentielles zones d’exploration pétrolière off-shore (http://surimep.com/the-event-3/mining/).

La compagnie pétrolière nationale surinamaise communique elle aussi énormément sur le potentiel pétrolier au large du Suriname (http://www.staatsolie.com/pio/). Voici la carte des autorisations d’exploration actuelles : http://www.staatsolie.com/pio/images/stories/maps/offshore-acreage-kl.jpg

Exploration sismique
des infos utiles (pour argumenter contre les explorations sismiques) dans ce document: http://wwf.panda.org/what_we_do/where_we_work/arctic/publications/?217171/ocean-noise-whalesvoici une lettre intéressante adressée par le biologiste Francois Catzeflis suite à cette consultation «  risques environnementaux et prospection pétrolière : les baleines et dauphins. »
D’autre part nous sommes consultés surle rapport impact sismique cétacés de la DEAL : ACTIVITES PETROLIERES ET CETACES EN GUYANE : ETATS DES LIEUX, DESCRIPTION DES IMPACTS, EVALUATION ET PRECONISATIONS

Nous pouvons apporté des remarques jusqu’au 4 septembre. Si vous avez des remarques a formulées nous les relaierons dans une réponse collective. Pour cela envoyez vos remarques par mail à collectif@or-bleu-contre-or-noir.org.

Commission de suivi 

Vous trouverez également ici le compte rendu de la dernière commission de suivi et de concertation (www.guyaneetpetrole.fr ). Nous rappelons que le collectif (et Guyane Nature environnement) sont sortis de cette commission pour le manque de concertation et de prise en compte de leurs avis. On apprend qu’un appel d’offre pour la constitution d’un guide de dépollution de la mangrove doit être (ou a été) lancé. Ceci est un bon point mais ce guide doit être un préalable nécessaire à toute campagne !

Procès contre les autorisations accordées en 2012
Quatre associations et partis politique (Guyane Conso, Guyane écologie les vert, Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement) avait déposé des recours devant le tribunal administratif à l’époque des autorisations de 2012. Le 10 juillet un premier verdict est tombé. Les requêtes de Guyane écologie les verts et Guyane conso ont été rejetées et Guyane conso a en plus été condamné deux fois à verser 1000€ de frais de justice à Shell. Les autres verdicts sont attendus pour le 15 septembre.

A savoir que les arguments de Shell ont été une information du public au delà du règlementaire. Rapellons que cette information a été réclamée et obtenue par les citoyens et les associations et nullement proposé en première abord par Shell. On voit bien à qui on tend la main et à qui on donne le baton.

http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/exploration-petroliere-les-frais-de-justice-a-la-charge-de-conso-guyane-203802.phphttp://politiques-publiques.com/guyane/petrole-associations-ecologistes-sopposent-shell/

 Nous devons restés mobilisés afin de porter une voix dissidente au consensus porté par les multinationales et pouvoirs publics ; et ainsi à demander aux DEAL, ministères, préfecture, région et pétitionnaires de présenter leurs projets, leurs engagements pour la Guyane, pour son économie, pour son environnement. Une consultation du public ne pourra se faire sans information du public ni sans débat public !

Aujourd’hui le collectif a besoin de monde pour se développer si vous voulez vous investir à travers la recherche d’information pour nos adhérents ou pour des actions de sensibilisation et de mobilisation envoyez nous un mail à collectif@or-bleu-contre-or-noir.orgcar vous êtes le(la) bienvenue !

Pour s’inscrire à cette lettre d’information, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse news-subscribe@or-bleu-contre-or-noir.org
Pour se désinscrire, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse news-unsubscribe@or-bleu-contre-or-noir.org

Merci de votre soutien et à bientôt

Collectif Or Bleu contre Or Noir 
collectif@or-bleu-contre-or-noir.org

Signez la charte et rejoignez le collectif : http://or-bleu-contre-or-noir.org/

Le forum collaboratif du collectif Or Bleu contre Or Noir à l’adresse http://cobcon.xooit.fr/index.php

 

Qui doit payer l’amende BNP Paribas ?

La banque elle-même ou l’argent public ?

BNPP vient de publier un communiqué où elle annonce la comptabilisation d’une charge exceptionnelle de 5,8 milliards d’euros dans les comptes du deuxième trimestre.

Une charge exceptionnelle, certes. Mais l’intérêt d’une “charge”, c’est qu’elle vient diminuer le bénéfice imposable. Du reste, la banque avait déjà provisionné, dans ses comptes 2013, une “provision relative à des paiements en dollars US concernant des pays soumis aux sanctions américaines” de 798 millions d’euros, en principe non déductible mais qui a … Lire l’article de Guy Flury, ancien commissaire aux comptes de grandes banques françaises et Michel Crinetz, ancien contrôleur de l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP)

Film : dix ans d’engagement auprès des migrants à Calais

Un documentaire retrace l’histoire de la mobilisation des bénévoles du Secours Catholique auprès des migrants de Calais. Il met en lumière l’engagement de l’association auprès des réfugiés, qui est l’un des trois axes de plaidoyer de la campagne européenne du Secours Catholique.

« La Palestine à nouveau dans l’horreur de la guerre ! »

BvoBH6zIcAARwJccrédit photo:

« Trop, c’est trop ! ». Ce cri lancé en décembre 2001 par Madeleine Rebérioux, Pierre Vidal-Naquet, Stéphane Hessel et d’autres, nous le relançons aujourd’hui en demandant :
·         -le retrait durable des troupes israéliennes de Gaza et l’arrêt des bombardements, sous peine de sanctions
·         -l’envoi d’une force d’interposition et de protection du peuple palestinien
·         -la fin du blocus aérien, maritime et terrestre du territoire
·        – la suspension par l’Union européenne de son accord d’association avec Israël
·         -l’arrêt par la France de toute coopération militaire avec Israël et un embargo total sur les armes
·        – la reconnaissance de la Palestine comme membre à part entière de l’ONU
·         -la saisine de la Cour pénale internationale par le Conseil de sécurité afin que les responsables des crimes de guerre aient à rendre compte devant la Justice
·         -l’imposition aux produits israéliens issus des colonies d’un traçage particulier pour les distinguer des autres
·         -l’arrêt des poursuites contre celles et ceux qui manifestent leur solidarité avec le peuple palestinien.
Pour appuyer ces demandes la Ligue des droits de l’Homme de Toulon appelle à un

Rassemblement, samedi 23 août à 17 h, place de la Liberté, à Toulon

Nous devons nous montrer plus déterminés pour imposer le droit international et l’arrêt de la colonisation. Il y a urgence ! »

LDH TOULON
BP 5170 83094 TOULON CEDEX
ldhtoulon@gmail.com

Sénatoriales dans le Var

Parce que les élus ont un rôle important dans le développement économique, surtout dans notre département, nous chercherons à rencontrer tous (enfin tous ceux qui acceptent de nous parler!) les élus qui sont candidats pour les prochaines élections sénatoriales qui auront lieu le 28 Septembre prochain.

Commençons par le liste Bleu Marine qui sera conduite par David Rachline Maire de Fréjus.

 

Présence d’un cas autochtone de dengue dans le Var.

L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et la préfecture du Var confirment un premier cas autochtone de dengue dans le département du Var. On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n’a pas voyagé dans une zone où circule le virus dans les 15 jours précédents.

Il s’agit pour l’instant d’un cas unique et géographiquement isolé. La personne contaminée a consulté un médecin traitant et son état n’inspire aucune inquiétude.

Les services de l’État, l’ARS Paca, l’entente interdépartementale pour la démoustication (EID) méditerranée, les collectivités territoriales ainsi que les médecins sont fortement mobilisés pour éviter la propagation du virus, par la surveillance et la démoustication afin de protéger les populations.

Suite à ce premier cas autochtone, le département du Var est officiellement placé, ce jour, en niveau 2 du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue.

A cet effet, les mesures de surveillance épidémiologique (surveillance des autres cas suspects possibles) et entomologique (c’est-à-dire des populations de moustiques) prévues dans le cadre du plan national anti-dissémination ont été renforcées. Des actions de démoustication sont également en cours autour de la zone de résidence de la personne contaminée.

La dengue est une maladie due à un virus qui se transmet d’homme à homme uniquement par l’intermédiaire d’une piqure du moustique Aedes albopictus (également appelé moustique tigre) Ce moustique pique durant la journée, ^principalement le matin et en fin de journée.

Lors d’une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée et, à l’occasion d’une autre piqure, peut le transmettre à une personne saine. Les mesures individuelles de protection contre les piqures de moustiques sont donc indispensables pour lutter contre le développement d’une épidémie.

Les autorités ne peuvent lutter seules contre les maladies transmises par les moustiques et la population reste le principal acteur de la lutte visant à limiter la prolifération des moustiques.

Chacun, en modifiant son comportement de manière simple au quotidien, peut se protéger soi-même et ainsi protéger ses proches.

1. Éviter la prolifération du moustique vecteur de la maladie
Pour éviter que le moustique tigre se reproduise et prolifère, il faut détruire ses œufs et donc supprimer les eaux dans lesquelles la femelle pond. Elle aime tout particulièrement les petits récipients où l’eau stagne. Parfois quelques centilitres peuvent suffire pour qu’une femelle y dépose ses œufs. Il faut donc vider les eaux stagnantes.
Eliminer les petites réserves d’eau dans lesquelles celle-ci peut stagner. Les coupelles des plantes, les jouets des enfants. Dans les vases, remplacer l’eau par du sable humide. Changer l’eau de vos photophores au moins toutes les semaines.
Bâcher ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d’eau (fût, bidon, bâche de piscine).
Attention aux gîtes naturels : creux d’arbres, bambous cassés dont chaque tige brisée et creuse devient alors un réceptacle. Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients 
d’eau et abriter les œufs du moustique.
Etre vigilant et ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs).
Changer l’eau des plantes et des fleurs : une fois par semaine ou plus si possible.
Les réserves d’eau pluviales doivent être fermées ou couvertes par une toile moustiquaire ou tout 
autre tissu.

2. Se protéger des piqûres
Il est très important pour chacun de se protéger des piqûres de moustiques. Ces mesures sont également à suivre pendant la maladie au cours de la période pendant laquelle le virus est présent dans le sang. En se protégeant, le malade protège sa famille et ses proches en prévenant la transmission du virus par la piqûre de moustiques présents à la maison par exemple.

Pour éviter les piqûres de moustiques il est de conseillé de :
porter des vêtements couvrants et amples et de les imprégner d’insecticide pour tissus ;
appliquer les produits répulsifs conseillés par votre pharmacien ;
utiliser les diffuseurs électriques à l’intérieur des habitations ;
utiliser les serpentins insecticides uniquement en extérieur ;
si possible brancher la climatisation ou la ventilation.

3. Consulter immédiatement son médecin en présence de symptômes évocateurs (forte fièvre, courbatures, maux de tête), en particulier au retour d’un voyage en zone tropicale
Les médecins traitants sont tenus informés par les autorités sanitaires de la situation épidémique. Ils savent comment agir et connaissent l’état de santé de leurs patients. Leur rôle est essentiel pour proposer un traitement adapté aux personnes malades et signaler les cas afin de permettre aux autorités de prendre les mesures de prévention et de protection nécessaires.

Sites Internet : dépliants de prévention à télécharger sur les gestes utiles

http://www.sante.gouv.fr/la-dengue-information-prevention-historique.html

http://www.ars.paca.sante.fr /Pavémoustiquetigreen«une».

 

Brignoles, rencontre avec Agnès Domergue & Baptistine Mésange

20014-08-23_Rencontre-Dédicacema médiathèque

Content Marketing : interview du fondateur d’Elokenz – Toulon

Dernièrement, j’ai eu envie de rafraîchir les infos d’un certain « webservice » appelé WordiZ. Si ça vous dis quelque chose c’est normal, j’avais même fait un article dessus : Qu’est-ce que WordiZ ?.

Et pas plus tard que le 4 aout dernier, j’ai pu suivre le Hangout ou Webinar, vous l’appelez comme vous voulez, sur le thème de l’AuthorShip Google animé et proposé par Yann Fageol avec comme invité Jean-Christophe Lavocat et Raphael Doucet.
Pour les curieux, la vidéo du Hangout est disponible ici : https://plus.google.com/u/0/events/c1naos7n23v0rp6aj0f9fmned8k.

Le truc, c’est que WordiZ a tellement évolué depuis qu’il a même changé de nom puisqu’il se nomme dorénavant Elokenz.
Pourquoi je vous parle de tout ça ? C’est parce qu’Elokenz et feu WordiZ sont la propriété d’un certain Jice ou plutôt devrais-je dire Jean-Christophe Lavocat.

L’introduction étant faite, je laisse Jean-Christophe répondre à mes questions sur son « nouveau » projet mais aussi sur d’autres sujets.

Lire l’article de Nicolas Augé

17 propositions citoyennes pour réconcilier Solidarité et Prospérité

Renouveler la politique1 . Limiter à 2 le nombre de mandats consécutifs pour les responsables politiques
2 . Instaurer la démission des fonctionnaires en cas d’élection pour établir une égalité d’accès entre public et privé

Gaspiller moins pour baisser les impôts
3 . Un État fort concentré sur les missions essentielles
4 . Créer 8 régions, supprimer les départements et fusionner les communes
5 . Réduire les dépenses publiques de 200 milliards d’euros
6 . Mieux valoriser le travail des fonctionnaires et instaurer des pratiques standards de travail (durée, retraites, congés…)

Construire une Europe plus efficace qui ne se mêle pas de tout
7 . Mutualiser nos moyens pour investir au service de la croissance
8 . Tirer profit de la mondialisation en nous protégeant de ses excès

Retrouver le plein emploi
9 . Baisser les charges en particulier pour les moins qualifiés et systématiser la formation pour les chômeurs
10 . Simplifier le droit du travail et libérer le temps de travail
11 .Faire de l’apprentissage la norme et non plus l’exception
12 . Cesser de sanctionner fiscalement le travail et la réussite
13 . Encourager l’entrepreneuriat sous toutes ses formes

Transformer notre système éducatif, inégalitaire et coûteux
14 . Renforcer l’enseignement des matières fondamentales et lutter contre l’échec scolaire
15 . Accorder plus d’autonomie aux chefs d’établissement et remettre les syndicats à leur juste place

Aider les exclus à se réinsérer dans la société dans la société
16 . Fusionner les aides et créer une allocation unique d’insertion
17 . S’appuyer sur les acteurs de l’économie sociale et solidaire pour des actions plus efficaces

Créé en octobre 2013, Nous Citoyens est un mouvement non partisan qui rassemble des femmes et des hommes de conviction animés par une même volonté d’agir au service de notre pays. Présidé par Denis Payre, Nous Citoyens est déjà l’un des 9 premiers mouvements politiques français.

www.nouscitoyens.fr

 

 


Archives