Archive pour la catégorie ‘Varoise’

La France crée des emplois de moins en moins sensibles aux crises économiques.

Bonne nouvelle, l’avenir de l’emploi et des métiers n’est pas noir sur les 10 prochaines années. C’est l’une des conclusions du rapport de France Stratégie, sous la direction de Jean Pisani-Ferry, « Quelle France dans 10 ans ? ». La France a même un avantage : son économie se fonde de plus sur une structure d’emplois de moins en moins sensibles aux crises économiques. 800 000 créations d’emplois par an d’ici 2025 dont 177 000 créations nettes.

Nul ne sait ce que deviendra le rapport présenté par Jean Pisani-Ferry « Quelle France dans 10 ans ? ». L’économiste préside France Stratégie (l’ex Commissariat au Plan, transformé en Conseil d’analyse stratégique en 2006, puis en Commissariat Général à la Stratégie et la Prospective en 2013, rebaptisé France Stratégie). Il ne sait pas … Lire l’article de Jean-Pierre Gonguet

Festival CourtsCourts 2014 à Tourtour.

Capture plein écran 08072014 200442

Domaine de St Pierre de Tourtour, route d’Ampus,Buvette dinatoire ouverte tous les soirs à partir de 19h
Un lieu magique sous les étoiles, alors n’oubliez pas vos pulls et venez voter pour le Prix du Public

Jeudi 24 juillet 2014, 21h
Bébé à tout prix, de Guillaume Cliquot, France, 12 mn
Un père s’engage à s’occuper du bébé. Commence alors une nuit sans fin . . A curious conjonction of coincidences, Joost Reijmers, Pays-Bas, 9mn. Un jour de galère pour trois hommes à des siècles d’intervalle. Sans conséquences.. ???

Second wind, de Sergey Tsyss, Russie, 7 mn
Chaque jour il fait une nouvelle fleur de métal et la plante dans le sol sec.

Destino, de Zangro, France, 26 mn
Deux jeunes des quartiers ont monté un petit business : filmer des mariages en faisant le montage dans leur fourgonnette.

Mon ami Nietzsche, de Fáuston da Silva, Brésil, 15 mn
La rencontre improbable entre Lucas et Nietzsche marque le début d’une révolution dans l’esprit du jeune garçon

Partouze, de Matthieu Donck, Belgique, 21 mn
Céline et Brigitte en ont marre d’organiser des soirées Tupperware ..

La queue, de Yacine Sersar, France, 10 mn
Dans un supermarché, il y a du monde à la caisse ..

Vendredi 25 juillet 2014, 21h
Je ne suis pas Samuel Krohm, de Sébastien Chantal, France, 25 mn
Patrick Decuir arrive dans un village étrange où tout le monde le prend pour un autre. Cette nouvelle identité lui causera bien des ennuis Petit conte d’après noël, de Guillaume Habrias, France, 5 mn
Deux policiers voient passer trois personnages louches, chargés de richesses ..

Welkom, de Pablo Munoz Gomez, Belgique, 18 mn
Jorge aime son père. Son père aime une poule. Jorge n’aime pas la poule, il veut la mettre dans un poulailler

Dragon boules, d’Olivier Servières, France, 5 mn
Un duel à la pétanque qui dégénère : les joueurs ont les boules !!!!

Les lézards, de Vincent Mariette, France, 20 mn
Avec son pote Bruno, Léon patiente dans ce hammam où il a donné rendez-vous à une fille croisée sur internet

Democracia, de Borja Cobeaga, Espagne, 11mn
Le patron d’une entreprise propose un plan audacieux pour améliorer le moral des troupes

The dancing, d’Edith Depaule, Belgique, 16 mn
Douze femmes dans un dancing. En talons, apprêtées, élégantes. Boule à facettes, musique, … et le malentendu du prince charmant

Samedi 26 juillet 2014, 21h
Court métrage des Diablotins de Tourtour
« Carte blanche » FORMAT COURT qui présente ses courts Annonce des prix
Projection des meilleurs films primés

Tourisme : un consommateur sur deux réserve exclusivement sur Internet.

54% des acheteurs de prestations touristiques réservent leurs vacances exclusivement via Internet, 23% via Internet et en agence et 22% exclusivement en agence.

Le bouche à oreille reste le premier canal de décision pour le choix des destinations de vacances avec 27% des citations, mais il est talonné par les sites Internet de voyages marchands avec 23% selon Kantar Media qui … lire la suite

Écoquartier Font-Pré à Toulon : Bouygues Immobilier en faveur de l’insertion professionnelle.

Premier écoquartier de Toulon, l’Écoquartier Font-Pré, situé en lieu et place de l’ancien hôpital de la ville, regroupera près de 750 logements collectifs répartis sur plusieurs bâtiments. Dans un souci de promotion de l’emploi et de lutte contre l’exclusion, Bouygues Immobilier, qui pilote le projet, a décidé d’inclure dans le cahier des charges de ses différents marchés une clause d’insertion professionnelle; une initiative menée en collaboration avec la Mission Locale des Jeunes Toulonnais.

Un chantier pour se réinsérer
Le programme « Font-Pré » s’inscrit parfaitement dans le renouveau de la ville de Toulon. Cette opération d’aménagement durable et de promotion immobilière exemplaire donnera lieu à d’importants travaux qui permettront de créer de nombreux emplois. Et afin que les Toulonnais qui rencontrent des difficultés d’insertion professionnelle puissent bénéficier de ces emplois, Bouygues Immobilier a décidé d’instaurer une clause d’insertion pour l’ensemble de ses marchés. Ce dispositif vise ainsi à favoriser l’accès, ou le retour à l’emploi, de personnes rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles particulières.

Le programme «Écoquartier Font-Pré» est une opération privée. Cette démarche est donc entièrement volontaire de la part du Groupe qui place au cœur de ses préoccupations la promotion de l’emploi et l’insertion professionnelle dans la réalisation d’un chantier d’envergure.

Clause d’insertion : quelles conditions pour les entreprises retenues ?
La «clause d’insertion» mise en place dans le cadre du projet Font-Pré est inscrite dans la consultation des entreprises. Ces dernières, quelles qu’elles soient, doivent s’y conformer. A l’occasion de l’exécution des différents marchés, chacune des entreprises retenues s’engage alors à réserver un nombre d’heures de travail à un public dit « en insertion », soit 5 % du temps total nécessaire à la réalisation du marché. Pour cela, elle dispose de 3 possibilités : le recours à la sous- traitance via des entreprises d’insertion ; le recours à la mise à disposition de salariés en insertion via des entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTi), des groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) ou des associations intermédiaires ; ou enfin l’embauche directe dans l’entreprise.
A noter que cette clause n’est applicable qu’aux lots significatifs (exception faite des lots Etanchéité et Ascenseur).

Informations sur les différents dispositifs d’insertion, aide à la prise en compte des besoins de l’entreprise, mise en relation des entreprises avec les structures d’insertion… Afin de faciliter la mise en œuvre de cette démarche d’insertion, Bouygues Immobilier a mis en place, conjointement avec La Mission locale des Jeunes Toulonnais (MLJT), un dispositif d’accompagnement des entreprises pour trouver la solution la plus adaptée à chacune d’entre elles.

 

 

 

Le Festival des découvertes sonores à Fréjus.

Bs6L1fFIYAAeP_a

Démocratie : faut-il faire participer les corps intermédiaires ou les citoyens ordinaires ?

Pour un néocorporatisme urbain assumé

La prise en compte de la parole des corps intermédiaires à l’échelle urbaine — associations, groupes d’intérêt, collectifs — repose sur un paradoxe. Malgré la multiplication des instances pérennes de consultation ouvertes aux acteurs de la société civile organisée, leur légitimité reste faible. Qu’il soit question de conseils de développement, de commissions consultatives des services publics locaux ou de conseils consultatifs ouverts à des publics spécifiques, une même ambiguïté demeure.

Lire l’article de Julien Talpin

Julien Talpin est chercheur en science politique au CNRS (Ceraps / université Lille 2). Il est l’auteur notamment de “Mobiliser les quartiers populaires, Vertus et ambiguïtés du community organizing vu de France”.

La TVA réduite pour la presse internet contestée par l’Europe.

La Commission Européenne a lancé une procédure d’infraction à l’encontre de la France concernant l’application de la TVA réduite à la presse en ligne. Paris a deux mois pour répondre à cette mise en demeure.

En France, la Taxe sur la Valeur Ajoutée est actuellement fixée à 20%. Mais certains produits et services bénéficient aujourd’hui d’une TVA réduite voir super-réduite (2,1%), C’est le cas pour les médicaments remboursables par la sécurité sociale mais aussi pour … Lire l’article d’Etienne Cabot

La France bascule dans l’économie circulaire : la preuve en 5 chiffres

Moins de biens matériels et industriels, plus de services et d’objets d’occasion : le consumérisme recule dans l’Hexagone. C’est ce que démontre la dernière étude de l’Ademe.

Les Français sont de moins en moins matérialistes. Dans une étude publiée le 17 juin, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) ont scruté « les évolutions du comportement des Français face au développement de l’économie circulaire ». Parmi une flopée de signes encourageants, Terra eco a sélectionné cinq chiffres éloquents.

Lire l’article d’Amélie Mougey

L’Observatoire France Très Haut Débit

L’Observatoire France Très Haut Débit est un outil cartographique visant à ce que chacun d’entre nous puisse connaitre les débits et réseaux filaires disponibles dans son département, sa commune, son quartier.

Instrument de pilotage du Plan France Très Haut Débit, l’Observatoire permet à l’État et aux collectivités territoriales de faire les choix les plus pertinents dans le déploiement des réseaux de communications électroniques. Depuis plusieurs mois, il s’est révélé indispensable au travail de la Mission Très Haut Débit  et des collectivités engagées dans la création de nouveaux territoires numériques.

Il a également vocation à constituer un instrument de suivi, un gage d’efficacité, des déploiements des réseaux, tant des opérateurs privés que des collectivités territoriales. L’intégration progressive des données de l’ensemble des opérateurs renforcera en effet la complétude de l’Observatoire. Elle permettra ainsi de veiller à ce que soient respecté l’objectif d’une couverture intégrale du territoire en très haut débit d’ici 2022.

Accéder à l’Observatoire France Très Haut Débit

Prévue par le cahier des charges du Plan France Très Haut Débit, l’ouverture à tous de l’Observatoire est née de la volonté d’en faire un outil de transparence de l’action publique. Chaque citoyen est désormais en mesure de connaître la situation de son territoire en termes de débits et de réseaux et d’en suivre les évolutions.

Par ailleurs, afin de donner une dimension prospective à cet outil, les projets des collectivités territoriales soumis à l’instruction de la Mission Très Haut Débit seront prochainement intégrés à l’Observatoire. De nouvelles technologies pourraient également être prises en compte, notamment la 4G à usage fixe.

Enfin, c’est avec le soutien du CEREMA et du Commissariat général à l’égalité des territoires que la Mission Très Haut Débit entend faire de l’Observatoire, avec sa montée en charge progressive, un outil mobilisateur à la disposition de tous et un facteur de confiance dans l’avenir de ce chantier en marche.

Découvertes sonores aux arènes de Fréjus.

BsSgjFUIIAAVGpR


Archives