Archive pour la catégorie ‘Actualité TV83’

Projection-débat au cinéma de Lorgues. Serons nous mangés par le TAFTA?

Flyer web de la projection-débat du 24 octobre à Lorgues - Les petits gars de la campagnecliquez sur l’affiche pour l’agrandir.

Des Varois à l’honneur à Paris depuis 1901.

En 1900, les voyageurs visitant l’exposition Universelle de Paris arrivent dans une nouvelle gare de 13 voies dessinée par l’architecte Toulonnais Marius Toudoire. L’année suivante, au premier étage, par le grand escalier, on accède au restaurant mythique style Second Empire, « le Train bleu » qui présente, depuis son inauguration par le Président de la République Émile Loubet, 41 vastes peintures décoratives sur les murs et plafonds représentant les grandes étapes parcourues par la Compagnie PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) avec entre autres des tableaux de 3 peintres varois Émile Dauphin*1, Frédéric Montenard*2 et Gabriel Amoretti dont 3 pièces similaires décorent la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, à Toulon, sans que nos « décideurs » contemporains n’y prêtent grande attention.

Ces trois peintres Varois ont eu le privilège de décorer une partie du célèbre établissement de la gare de Lyon qui vient justement de ré-ouvrir ses portes à la mi-septembre, restauré par Jean-Marie Duthilleul, au cours de l’été. Il faut au moins une fois aller déjeuner au « Train Bleu », même si vous n’avez pas de train à prendre, j’allais dire surtout si vous n’avez pas de train à prendre, vous aurez plus de temps pour admirer cet établissement. Y partager un repas, c’est un beau voyage à offrir à un collaborateur ou à un client, pour la beauté, le raffinement du lieu et pour nos 3 peintres varois qui sont plus mis à l’honneur à Paris qu’au siège de la chambre consulaire varoise.

Les assiettes sont bien présentées, même si elles ne cherchent pas les étoiles. Les sièges sont confortables, le service est efficace et courtois, la carte des vins est prestigieuse. Les plats sont ici à l’image des dorures, des lustres en bronze et les 41 superbes toiles : ils sont éternels, comme le gigot d’agneau rôti (37 euros) tranché sous vos yeux (lui aussi dans son jus) ou la côte de veau fermier rôtie « Foyot » avec sa belle panure (46 euros), son vacherin glacé « Train bleu » à lui seul vaut le déplacement. Nous y avons goûté un millefeuille au caramel, surmonté d’une belle crème fouettée et de framboises, qui siffla en douceur la fin de notre déjeuner … nous avions un train à prendre.

Le Train Bleu, Gare de Lyon, 75012. Tél : 01 43 43 09 06.
train-bleu-dining-rm-c-smh-au
*1 beau-frère de Courdouan
*2 Frédéric Montenard fondateur de la Société nationale des Beaux-Arts.

À lire ce week-end : un voyage au bout de la corruption !

La corruption, peste des États et fléau des peuples, coûte à l’intérêt général et ne rapporte rien au bien commun. Ce livre raconte ce qu’un journaliste n’a pas l’habitude de révéler : les raisons de son combat, ses méthodes, ses doutes et ses convictions. À Mediapart, Fabrice Arfi est à l’origine de plusieurs enquêtes qui portent aujourd’hui les noms d’affaires Karachi, Bettencourt, Takieddine, Kadhafi ou Cahuzac… Cette succession d’« affaires » pourrait être vue comme une simple suite de faits divers financiers impliquant des personnalités publiques, alimentant l’hystérie contemporaine. Pourtant, les affaires ont un sens. Elles nous concernent tous, nous en sommes collectivement les victimes invisibles. Elles interrogent notre fatigue démocratique et révèlent l’incapacité de la classe politique française à y répondre durablement. Le Sens des affaires raconte les coulisses d’enquêtes journalistiques retentissantes. La découverte des enregistrements du majordome de Liliane Bettencourt ; le face-à-face avec Jérôme Cahuzac quelques heures avant la publication de l’enquête qui révèlera ses comptes cachés en Suisse et à Singapour ; les rendez-vous clandestins à l’étranger pour pister l’argent libyen du clan Sarkozy ; les astuces pour déjouer le mur du secret défense et mettre au jour la corruption autour des ventes d’armes du gouvernement Balladur ; l’aventure dans la forêt colombienne sur les traces de la luxueuse résidence d’un ancien président de la République… L’ambition est aussi de prendre de la hauteur par rapport au spectacle médiatique grâce aux ressources de la littérature, de la sociologie ou de la philosophie, autant de disciplines qui permettent de comprendre et de juger.

9782702155424-G

Prix TTC : 18.00 € EAN : 9782702155424 Code Hachette : 2411118 . 400 pages

 

Grande soirée Salsa à La Seyne sur mer

Sur les tréteaux de Bourradet à La Seyne sur mer, demain soir.cdidaccb

IMG_2987Juanito le Prince de la Salsa

Au sommaire du mois d’Octobre.

Invité de la rédaction : 237 ans après la Flotte de l’Amiral d’Estaing, une flottille du Club Nautique de la Marine de Toulon va appareiller le 12 Octobre pour rejoindre les côtes américaines et y retrouver l’Hermione, la Frégate de La Fayette. Le vice Amiral d’escadre Hubert Pinon, Président du Club Nautique de la Marine de Toulon évoque avec nous cette traversée commémorative.

Art de vivre : Petite devinette, elle est d’origine génoise, se déguste uniquement en Provence, elle est composée de légumes d’été mais aussi de pâtes et d’une pommade à base de basilic, vous l’avez deviné il s’agit de notre bonne soupe au Pistou . Comme pour de nombreuses recettes, chaque famille, chaque cuisinier a sa méthode en voici une que nous avons suivi avec gourmandise.

Un métier pour deux mains : La dérèglementation de certains métiers agite notre pays depuis quelques semaines nous avons rencontré des Notaires et des pharmaciens pour tenter de comprendre ce qui se prépare.

Question d’actualité : Quand le passé n’éclaire plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres. Pour éviter ça nous avons tendu notre micro à Pierre Draï qui a vécu les heures les plus sombres de notre histoire.

Les yeux dans les yeux : Candidat à la Présidence de l’UMP, Bruno LeMaire a bien voulu répondre à nos questions à l’occasion d’une visite dans le Var.

In vino veritas : La nature Provençale recèle encore quelques endroits très purs que l’on découvre en quittant les grands axes de communication, nous avons découvert ce mois ci un superbe domaine viticole situé à Taradeau dont le riche passé remonte au néolithique, le Domaine de Château Rasque. Après ses parents, c’est maintenant Sophie Biancone Courtois, qui préside aux destinées de Château Rasque.

 

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous, qu’il existe :

Une WebTV : Elle propose des reportages mensuels sur le Var http://www.tv83.info

Un blog : Il propose une revue de presse quotidienne http://blog.tv83.info

Un compte twitter : @tv83info propose de vivre l’info en direct

Le portail TV83.info, pour voir & connaître le Var.

Tissons des liens.

Pour recevoir automatiquement les nouvelles de ce blog, nous vous rappelons qu’il vous suffit de vous inscrire. C’est gratuit et ça vous donne accès à une revue de presse traitant de la vie économique du département en général et de tout le reste en particulier. En haut à droite de cette page, cliquez sur : S’abonner au flux RSS

Si vous souhaitez recevoir chaque mois les « reportages » de la WebTv, il vous suffit d’aller sur la page d’accueil, en bas à droite il y a un carré « Newsletter ». Vous saisissez votre code postal et votre adresse mail, pour recevoir gratuitement chaque début de mois 6 reportages qui parlent du Var, qui parlent de vous.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

-Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

-Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

-Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

DSC03989-300x168

Tissons des liens.

Pour recevoir automatiquement les nouvelles de ce blog, nous vous rappelons qu’il vous suffit de vous inscrire. C’est gratuit et ça vous donne accès à une revue de presse traitant de la vie économique du département en général et de tout le reste en particulier. En haut à droite de cette page, cliquez sur : S’abonner au flux RSS

Si vous souhaitez recevoir chaque mois les « reportages » de la WebTv, il vous suffit d’aller sur la page d’accueil, en bas à droite il y a un carré « Newsletter ». Vous saisissez votre code postal et votre adresse mail, pour recevoir gratuitement chaque début de mois 6 reportages qui parlent du Var, qui parlent de vous.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

-Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

-Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

-Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

DSC03989-300x168

On a pas tous les jours 4 ans.

C’est aujourd’hui que TV83.info souffle sa quatrième bougie, 4 ans à relayer vos informations sur le blog, 4 ans à trouver des chefs d’entreprises Varois qui se lèvent tôt pour produire ce qu’il y a de mieux, 4 ans à sillonner les routes du département pour venir à votre rencontre. Pour nous ce n’est … Que du Bonheur.

Merci à vous tous de nous suivre plus nombreux chaque mois et soyez persuadés que le meilleur reste à venir !

images

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

- Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

- Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

- Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

Avec un livre, tu vas plus loin.

En ce week-end d’université d’été, nous avions programmé la lecture d’un livre édité par PLON et rédigé par une Varoise, ce que peu de gens savent. L’auteure, Françoise Degois a des attaches dans l’Est de l’agglomération Toulonnaise, mais c’est bien le sujet de son dernier livre en date qui nous donnait envie de lire.

Qu’on aime ou pas Ségolène Royal et François Hollande reconnaissons que leur histoire est peu commune, comme le dit l’auteure : « Quelle histoire que cette histoire ! Celle de ce duo qui a traversé les trente dernières années de la vie publique française dans un pas de deux parfois synchronisé, parfois disloqué mais qui jamais ne s’est véritablement rompu. Couple, séparation, haine, trahison, confiance retrouvée. Une trajectoire à nulle autre pareille qui prend les chemins de traverse, les autoroutes de l’information, tombe dans les chausse-trappes et rejaillit en plein ciel. Une épopée politique mais une histoire d’amour aussi qu’aucun romancier n’aurait osé imaginer. Pensez donc ! Tant de rebonds et de coups de théâtre ! Nous aurions crié au fou, à l’imagination délirante, à l’artifice hollywoodien. Et pourtant, elle se déroule bel et bien sous nos yeux, l’étoffe de ces vies. Et personne n’en connaît encore le dénouement. Voici donc l’histoire extraordinaire de Ségolène Royal et François Hollande, deux héros d’un roman bien réel. »

Dans un style qui lui est propre et qui rend impossible la fermeture du livre avant de l’avoir terminé, Françoise Degois nous replonge dans les 30 dernières années de ce petit monde politique. En ayant été la conseillère spéciale de Ségolène Royal , elle a pu assister à cette histoire d' »haine-amour au près », en connaissant les moindres recoins du Parti Socialiste et les jardins secrets des uns et des autres.
Leur histoire n’est pas banale et l’auteure encore moins. Le livre que Françoise Degois nous propose, a du recul sur les événements, il est de plus un utile rappel pour suivre l’actualité et tenter de la comprendre.

Les quelques contacts que nous avons gardé dans la « République des Lettres » nous présentent Françoise Degois comme … très différente. Si ces qualités de journaliste ne font aucun doute, si le courage qu’elle a trouvé pour aller en Bosnie à l’époque où les balles sifflaient, en a scotché plus d’un à Saint Germain des Prés. Sa personnalité, sa façon d’appeler un chat un chat, ont toujours détonné dans un milieu parisien volontiers condescendant, quand il n’est pas carrément méprisant. C’est certainement ce qui nous faisait apprécier la journaliste, quand il était possible de l’entendre sur France – Inter, puisqu’elle a été longtemps le N°2 du service politique de cette radio.
Le plus beau compliment que nous ayons entendu la concernant, vient d’un « vieux bonhomme » qui en a vu des vertes et des pas mûres. À notre question que pensez-vous d’elle? Sa réponse fût très simple et flatteuse « C’est, je crois, juste quelqu’un de bien ».

Voilà un coup de coeur ! nous vous conseillons « Quelle Histoire » édité chez Plon et écrit par Françoise Degois.

51MUrMd7lDL._AA278_PIkin4,BottomRight,-49,22_AA300_SH20_OU08_

 

Au sommaire du mois d’Août.

Au sommaire du mois d’Août

L’invité de la Rédaction : 2 fois Palme D’or au Festival de Cannes, Luc Dardenne passe une partie de ses vacances dans le Var, impossible pour nous de ne pas chercher à le rencontrer et à échanger autour d’une oeuvre cohérente et exigeante. Son frère et lui sont aujourd’hui considérés comme les grands représentants du « cinéma social européen » et sont reconnus comme ceux qui en ont renouvelé l’esthétique et la narration grâce à un style concret, épuré et loin des facilités.

Art de Vivre : À Sollies Ville, un musée  dédié à Jean Aicard vous donnera l’occasion de découvrir le quotidien de cet ami de Lamartine. Membre de l’Académie Française, Maire de Sollies-Ville, Jean Aicard mettra un peu de poésie dans vos vacances … et ça c’est bien !

Un Métier pour deux mains : Au bord de la scène du Sun Tour du groupe Nice-Matin, ils sont nombreux à tomber sous le charme du sémillant Michel Mitran qui chaque été et chaque soir tient son public en haleine. Il n’y a pas d’école pour ça, le talent on en a … ou pas ! celui de Michel Mitran est incontestable !

Question d’actualité : Le sujet de la LGV dans notre région reste présent dans les esprits. Pour vous aider à vous faire votre propre idée nous sommes allés à la rencontre du Président de Toulon @venir, Valentin Giès, qui serait plutôt pour la nouvelle solution et Didier Cade le Président de Stop LGV Sud Sainte Baume qui lui est opposé à ce nouveau tracé.

Les yeux dans les yeux : Après le Maire du Cannet des Maures le mois dernier, il nous fallait absolument rencontrer le Maire de Bagnols en forêt pour mieux comprendre le sujet des déchets dans le Var.

In Vino Veritas : Après 40 ans de bons et loyaux services passés à promouvoir le Rosé de Provence, Guy Gaspérini passe la main. Nous profitons de l’occasion pour faire un point sur ce breuvage qui nous enchante … chaque été.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous, qu’il existe :

Une WebTV : Elle propose des reportages mensuels sur le Var http://www.tv83.info

Un blog : Il propose une revue de presse quotidienne http://blog.tv83.info

Un compte twitter : @tv83info propose de vivre l’info en direct

Le portail TV83.info, pour voir & connaître le Var.


Archives