Archive pour la catégorie ‘Actualité TV83’

Contre la suppression des conseils départementaux.

VU la loi n° 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires,

VU la loi

CONSIDÉRANT qu’à l’occasion de son discours de politique générale du mardi 8 Avril 2014 devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a proposé la suppression de l’échelon départemental dans une nouvelle étape de l’organisation territoriale de notre Pays,

CONSIDÉRANT le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République présenté en Conseil des Ministres le 18 juin 2014,

CONSIDÉRANT le souhait exprimé par le Premier Ministre de diviser par deux le nombre des Régions d’ici le 1er janvier 2017, de supprimer la clause générale de compétence, de redéfinir une nouvelle carte intercommunale sur la base des bassins de vie d’ici 2018,

CONSIDÉRANT la volonté de limitation des compétences dévolues aux Conseils départementaux à échéance 2020,

LE CONSEIL GÉNÉRAL réuni en séance le 27 juin 2014,

DÉNONCE ET CONDAMNE :
l’incohérence qui consiste à fixer en quelques mois une nouvelle organisation territoriale après avoir engagé un redécoupage généralisé des cantons, modifié le scrutin départemental et rétabli la clause générale de compétence,

le mode de scrutin envisagé alors même que le besoin de proximité des citoyens s’est exprimé à travers les résultats des municipales 2014 et le taux d’abstention croissant,

la volonté de recentralisation et d’éloignement des lieux de décisions contraires à l’esprit des lois Defferre et au principe constitutionnel de subsidiarité,

l’absence de consultation, la conclusion étant d’ores et déjà annoncée en préalable alors même que le Pacte de Confiance et de Responsabilité a été lancé en juillet 2013,

la désinformation des citoyens qui prétend que les Départements n’ont plus d’utilité, que leur fonctionnement est obsolète, que le canton n’est qu’une circonscription électorale et que la superposition des échelons territoriaux est à l’origine des problèmes liés aux déficits publics en France,

l’amalgame entre échelle d’action et réduction des dépenses publiques qui laisse à penser que systématiquement plus le territoire est vaste, plus les économies d’échelles seraient importantes,

le mépris à l’égard de la collectivité et de ses agents quand, parallèlement à cette mise en accusation, l’État continue de s’appuyer massivement sur le Département pour assurer tout ou partie de ses compétences transférées sans compensation financière. Le travail mené depuis plus de 30 ans par les Départements a fait de ce niveau de collectivité un acteur reconnu et incontournable de toutes les solidarités, n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles

RAPPELLE :
que la suppression de l’échelon départemental au motif de réduction de la dépense publique, fait peser un risque majeur sur la mise en œuvre des services publics de proximité,

que la suppression de la clause générale de compétence impactera lourdement l’activité de l’entrepreneuriat local, du monde associatif mais surtout les efforts de solidarité en faveur des communes et particulièrement des communes rurales,

que préalablement, seule une réforme de fond des politiques publiques permettra de poser des objectifs clairs en matière de modernisation de l’action publique et de réduction des dépenses publiques. Le paradoxe français réside dans le fait que les dépenses des collectivités locales, particulièrement en matière de solidarité, dépendent pour nombre d’entre elles des décisions de l’État. La réduction de l’autonomie fiscale des collectivités territoriales demeure un véritable obstacle au principe de libre administration,

qu’une réduction de la dépense publique passe également par une réduction des normes inapplicables dans le contexte budgétaire actuel et qu’à ce jour le « choc de simplification » n’a pas encore eu lieu,

la volonté des Conseils Départementaux de contribuer à l’effort de modernisation de l’action publique, de réduction des inégalités territoriales et des dépenses publiques. Le travail mené par le Conseil Général du Var, ses élus et ses agents en faveur du service public départemental, a fait de notre collectivité un acteur de proximité reconnu et incontournable:

- de toutes les solidarités sociales,
_ du développement de 8 territoires, urbains, ruraux et de la construction des 
équilibres fondamentaux du territoire varois

- de la réduction des inégalités géographiques et d’offres de services publics.

la capacité du Département à s’adapter en permanence pour agir au plus près de la population et des acteurs des territoires. Pour le Var, le portage de grands ouvrages ou programmes supra-communautaires, l’appui aux structures d’’ingénierie technique et de conseil en direction du monde rural, la politique de contractualisation territoriale, la territorialisation des services et des politiques départementales … témoignent de la capacité d’innovation et de recherche de qualité de l’échelon départemental, au regard des conséquences préjudiciables, demande instamment :
d’engager une étude d’impact préalable sur les doublons existants en matière de compétences partagées entre les services et les organes satellites de l’État, les collectivités territoriales et l’ensemble des organismes parapublics,

d’engager une très large concertation avec l’Assemblée des Départements de France et la société civile, dans le sens de la simplification, de la mutualisation et de l’efficience des services publics, 
ainsi l’assemblée départementale s’oppose fermement à la volonté du gouvernement de supprimer les Départements et de limiter leur action en supprimant leur clause générale de compétence inscrite dans le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République.

8-circonscriptions-du-Var-300x217

Avec un livre tu vas plus loin.

Cet été, si vous avez la chance de partir visiter les États Unis ou si vous êtes comme Jean Giono un Voyageur immobile, nous vous conseillons un livre qui, à l’instar de la petite bille de sucre roux, vous aidera à partir.

La Route 66 est un axe mythique qui sillonne les États-Unis d’Est en Ouest. Elle traverse huit États de l’Illinois à la Californie. Jean-Paul Naddeo et Marie-Sophie Chabres, passionnés de voyages et de moto, nous entraînent le long de cette route éternelle au coeur de l’Amérique profonde. Ils nous font découvrir les secrets des grands espaces et des villes fantômes qui la jalonnent. Ils abordent également la Route 66 en s’appuyant sur son histoire : symbole de liberté et du voyage américain, entretenu par des générations d’artistes, elle a inspiré de nombreux chanteurs, écrivains ou cinéastes (Rolling Stones, Jack Kerouac, Clint Eastwood…).
Nouveauté :
Contenu supplémentaire +50% , plus de points d’intérêt traités, un chapitre complet sur Los Angeles, sur la gastronomie, des encadrés supplémentaires (vallée de la mort….) , un road book/adresses étoffé, nouvelles photos.

C’est un livre qui fait référence, car c’est un réel plaisir à le parcourir !

9782324001567

Une rencontre accessoirement littéraire avec Loïk le Floch-Prigent

Loïk le Floch-Prigent a accepté d’être le prochain invité de la rédaction de notre webTV, nous diffuserons sa vidéo au mois de juillet, en attendant nous vous conseillons vivement de lire « Le mouton noir », son dernier livre en date qui vous fera voyager dans les coulisses de la République des 40 dernières années.

Spécialiste du milieu de l’énergie, grand patron de l’époque Mitterand, son passage chez Elf lui a coûté ses amitiés mais pas ses capacités d’analyse et encore moins sa capacité à décrire ce milieu de « l’entre soi » où les administrateurs issus des grandes écoles et autres « seigneurs de la poly -énarchie » ne l’ont jamais apprécié.

« Je ne m’appelle pas Loïk Affaire Elf, ni Le Plouc Fringant ; je m’appelle Loïk le Floch-Prigent. » C’est sur ces mots que s’ouvrent les mémoires de celui qui a été l’un des hommes clefs de l’économie française sous le second mandat de François Mitterrand, avant de se retrouver au centre du procès du dossier Elf. Et c’est la première fois qu’il revient sur l’ensemble des circonstances de cette affaire comme sur son épilogue. De son enfance à Guingamp dans le « Trégor » à sa gouvernance de grandes entreprises (Rhône-Poulenc, Elf, SNCF, GDF) en passant par sa récente incarcération à Lomé – du 16 septembre 2012 au 26 février 2013, au prétexte qu’il aurait été le chef d’un complot ayant ruiné un partenaire émirati, rocambolesque mésaventure dont il a craint de ne jamais ressortir libre et vivant -, qui est réellement Loïk Le Floch-Prigent ? Pour quelle raison le Président Mitterrand l’avait-il surnommé « le mouton noir » ? Jusqu’à quel point l’hostilité des énarques et polytechniciens a-t-elle pu lui nuire ? Pourquoi s’est-il laissé abuser par de proches collaborateurs ? Qui a fomenté le piège tendu le soir de son enlèvement à Abidjan et de son « transfert » en toute illégalité à Lomé ? C’est à ces questions que tente de répondre cette autobiographie. Où, à l’appui d’un examen de conscience sans complaisance ni faux-semblant, l’on découvre un homme très différent de l’image qu’on n’a cessé de lui donner, à la fois stratège de la France scientifique, technique et industrielle, humaniste et Breton.

« Le mouton noir »
Éditions Pygmalion
ISBN 978-2-7564-1426-3

DSC09315Loïk LeFloch-Prigent « Le mouton noir »

Au sommaire du mois de Juin

Invité de la Rédaction : Les zones Industrielles sont les poumons du Département, en la matière l’AFUZI est exemplaire à plus d’un titre. Située à l’entrée Est de Toulon elle assure son quotidien grâce à une association et un Président dynamiques.

Art de Vivre : Notre espérance de vie augmente chaque semestre, les progrès de la médecine ne cessent de repousser les limites, il faut pourtant évoquer le droit à terminer sa vie dans la dignité. Jean-Luc Roméro en a fait son combat.

Un Métier Pour Deux Mains : Le « Made in France » a le vent en poupe. Au Pradet, un opticien s’efforce de le pratiquer au quotidien pour garantir la meilleure qualité à ses clients, une qualité « Made in France » !

Question d’actualité : À Hyères, Agricampus forme de jeunes techniciens et ingénieurs qui demain auront la responsabilité de nous nourrir. La directrice de l’enseignement nous présente cette institution où l’on invente l’agriculture de demain.

Les yeux dans les yeux : La Direction Départementale des Territoires et de la Mer regroupe plusieurs services de l’ État. Le Directeur rappelle le champ des compétences de ce service mal connu du grand public.

In vino veritas : Ce mois ci, notre ami et Maître sommelier Christian Scalisi nous fait découvrir un cépage : le Thibouren et un domaine : le Clos Cibonne au Pradet  qui le travaille depuis plusieurs siècle.

 

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous, qu’il existe :

Une WebTV : Elle propose des reportages mensuels sur le Var http://www.tv83.info

Un blog : Il propose une revue de presse quotidienne http://blog.tv83.info

Un compte twitter : @tv83info propose de vivre l’info en direct

 

Le portail TV83.info, pour voir & connaître le Var.

Tissons des liens

Pour recevoir automatiquement les nouvelles de ce blog, nous vous rappelons qu’il vous suffit de vous inscrire. C’est gratuit et ça vous donne accès à une revue de presse traitant de la vie économique du département en général et de tout le reste en particulier. En haut à droite de cette page, cliquez sur : S’abonner au flux RSS

Si vous souhaitez recevoir chaque mois les « reportages » de la WebTv, il vous suffit d’aller sur la page d’accueil, en bas à droite il y a un carré « Newsletter ». Vous saisissez votre code postal et votre adresse mail, pour recevoir gratuitement chaque début de mois 6 reportages qui parlent du Var, qui parlent de vous.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

-Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

-Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

-Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

DSC03989-300x168

Une idée de lecture pour le week-end.

« Le Mouton noir »est le dernier livre en date de Loïc LeFloch-Prigent. En un week-end nous avons dévoré ce livre qui offre une visite de 40 ans dans les coulisses de la République.

Spécialiste du milieu de l’énergie, grand patron de l’époque Mitterand, son passage chez Elf lui a coûté ses amitiés mais pas ses capacités d’analyse et encore moins sa capacité à décrire ce milieu de « l’entre soi » où les administrateurs issus des grandes écoles et autres « seigneurs de la poly -énarchie » ne l’ont jamais apprécié.

« Je ne m’appelle pas Loïk Affaire Elf, ni Le Plouc Fringant ; je m’appelle Loïk le Floch-Prigent. » C’est sur ces mots que s’ouvrent les mémoires de celui qui a été l’un des hommes clefs de l’économie française sous le second mandat de François Mitterrand, avant de se retrouver au centre du procès du dossier Elf. Et c’est la première fois qu’il revient sur l’ensemble des circonstances de cette affaire comme sur son épilogue. De son enfance à Guingamp dans le « Trégor » à sa gouvernance de grandes entreprises (Rhône-Poulenc, Elf, SNCF, GDF) en passant par sa récente incarcération à Lomé – du 16 septembre 2012 au 26 février 2013, au prétexte qu’il aurait été le chef d’un complot ayant ruiné un partenaire émirati, rocambolesque mésaventure dont il a craint de ne jamais ressortir libre et vivant -, qui est réellement Loïk Le Floch-Prigent ? Pour quelle raison le Président Mitterrand l’avait-il surnommé « le mouton noir » ? Jusqu’à quel point l’hostilité des énarques et polytechniciens a-t-elle pu lui nuire ? Pourquoi s’est-il laissé abuser par de proches collaborateurs ? Qui a fomenté le piège tendu le soir de son enlèvement à Abidjan et de son « transfert » en toute illégalité à Lomé ? C’est à ces questions que tente de répondre cette autobiographie. Où, à l’appui d’un examen de conscience sans complaisance ni faux-semblant, l’on découvre un homme très différent de l’image qu’on n’a cessé de lui donner, à la fois stratège de la France scientifique, technique et industrielle, humaniste et Breton.

Éditions Pygmalion
ISBN 978-2-7564-1426-3

51GRcmA3PtL._

Jour de Match, jour de Finale !

TOULON CHAMPIONLe 18 Mai 2013 !!!

Vous ne l’aurez certainement pas oublié, aujourd’hui le 25 Mai 2014, c’est jour de match. Le RCT remet en jeu son titre de champion de la Hcup face aux Saracens Anglais, qui ne viendront pas à Cardiff pour boire le thé.

Selon toute vraisemblance … Va y avoir du sport !

Dès notre arrivée sur l’île, vous pourrez nous suivre sur tweeter ou ici dans la colonne de droite. À travers quelques photos, nous tenterons de vous faire partager les sensations de ce week-end.

BTLP2WVCEAAkwvOAllez les ROUGES, Allez TOULON !

 

 

 

En route vers Cardiff.

Il y a douze mois que l’on attendait ça. En route vers la finale de la Hcup à Cardiff, pour supporter nos terribles guerriers.

Allez les Rouges, Allez TOULON !

Bmjx_GxCMAEwLvE

photoVivement demain!

Au sommaire du mois de Mai

imagesL’Invité de la rédaction :
Le Préfet, Laurent Cayrel, a invité les maires du Var nouvellement élus pour une matinée de travail durant laquelle les principaux chefs de service de la Préfecture ont fixé le propos et le Président de la Cour Régionale des Comptes, les règles du jeu.

Art de vivre :
Retournons ce mois-ci au Musée du Costume Provençal de Solliès Ville en compagnie de son conservateur qui nous révèle quelques secrets des modes vestimentaires passés.

Un métier pour deux mains :
Bien avant les bâtisseurs de Cathédrales, les tailleurs de pierre transmettaient leur savoir faire il arrive jusqu’à nous grâce à un jeune compagnon varois qui gagne à être connu.

Question d’actualité :
L’image du Var est associée à la Marine Nationale, c’est pourquoi nous sommes allés à la rencontre du Commandant Bizien pour qu’il nous précise l’impact économique de la base militaire sur le tissu économique départemental. Nous avons également rencontré les représentants des 3 corps d’armées pour parler des métiers qu’il est possible d’apprendre  dans le cadre d’une formation structurée.

Les yeux dans les yeux :
Depuis le mois d’Octobre les sages-femmes sont en grève, nous sommes allés rencontrer une de leur représentante pour  mieux comprendre la situation.

In Vino veritas :
Une fois n’est pas coutume, nous avons retrouvé notre Maître Sommelier, Christian Scalisi loin du vignoble, entouré d’amis et en pleine séance de dégustation.

 

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous, qu’il existe :

Une WebTV : Elle propose des reportages mensuels sur le Var http://www.tv83.info

Un blog : Il propose une revue de presse quotidienne http://blog.tv83.info

Un compte twitter : @tv83info propose de vivre l’info en direct

 

Le portail TV83.info, pour voir & connaître le Var.

Tissons des liens

Pour recevoir automatiquement les nouvelles de ce blog, nous vous rappelons qu’il vous suffit de vous inscrire. C’est gratuit et ça vous donne accès à une revue de presse traitant de la vie économique du département en général et de tout le reste en particulier. En haut à droite de cette page, cliquez sur : S’abonner au flux RSS

Si vous souhaitez recevoir chaque mois les « reportages » de la WebTv, il vous suffit d’aller sur la page d’accueil, en bas à droite il y a un carré « Newsletter ». Vous saisissez votre code postal et votre adresse mail, pour recevoir gratuitement chaque début de mois 6 reportages qui parlent du Var, qui parlent de vous.

Vous pouvez nous aider en faisant savoir autour de vous :

-Qu’une webTV existe et qu’elle parle du Var : http://www.tv83.info

-Qu’un blog propose chaque jour une revue de presse et des informations départementales : http://blog.tv83.info/

-Qu’un compte Twitter vit en direct et en quasi permanence : @TV83info

DSC03989-300x168


Commentaires récents
Archives