Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Encadrement du crowdfunding : quels changements pour les PME ?

Le décret d’application concernant les nouvelles règles du jeu du crowdfunding entre en vigueur le 1er octobre 2014. Auront-elles un impact sur les entreprises ? Sera-t-il plus facile de trouver de l’argent pour développer votre activité?

« Le rôle des banques est de financer l’économie réelle et, si le canal est bouché, j’en creuserai d’autres ». En tenant ces propos en mai 2013, Arnaud Montebourg alors ministre de l’Économie, ne croyait pas si bien dire. Depuis un an et demi, le crowdfunding explose. Plus de 66 millions* ont été collectés au 1er semestre 2014, contre 33 millions lors du 1er semestre 2013. « D’ici à la fin de l’année, la collecte devrait … Lire l’article de Mallory Lalanne

TVA : déclaration et paiement en ligne désormais obligatoires.

Depuis le 1er octobre, la TVA est déclarée et payée en ligne ! Un pas sur le chemin de la simplification des procédures, qui se poursuivra l’an prochain.

 Créez votre compte en ligne dès aujourd’hui

La télétransmission devient la norme pour les déclarations et le paiement des impôts professionnels des entreprises ! Dès ce mois d’octobre, c’est la TVA qui est concernée. Toutes les entreprises soumises à un régime réel d’imposition (normal ou simplifié), quel que soit leur chiffre d’affaires, devront désormais :

– télédéclarer et télépayer leur TVA et les taxes annexes,

– télétransmettre les demandes de remboursement de crédit de TVA,

– utiliser le télérèglement, le prélèvement à l’échéance ou le prélèvement mensuel en matière de CFE (cotisation foncière des entreprises)-IFER (imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux).

Concrètement, les entreprises doivent créer un compte sur l’espace professionnel du site impots.gouv.fr.

À noter : les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs, qui bénéficient des régimes micro et forfaitaires en matière de revenus ou de la franchise en base en matière de TVA,  ne sont pas concernés par cette obligation.

 

Bientôt la télédéclaration de résultats obligatoires

La généralisation des téléprocédures ne concerne pas uniquement la TVA. À partir de mai 2015, ce seront les déclarations de résultats et les déclarations n°1330-CVAE (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) qui devront également être dématérialisées pour toutes les entreprises soumises à un régime réel d’imposition.

Cette démarche intervient dans le cadre de la grande simplification des procédures voulue par l’administration pour les professionnels qui peuvent ainsi transmettre eux-mêmes leurs données ou déléguer cette tâche à un tiers, comme un expert-comptable. L’entreprise pourra cependant visualiser d’un seul coup d’œil l’ensemble de ses déclarations, paiements et demandes fiscales grâce à son compte en ligne.

source : impots.gouv.fr

Toulon : l’antenne d’une université médicale privée portugaise condamnée à fermer

Le tribunal de grande instance de Toulon (Var) a condamné mardi l’antenne française d’un centre universitaire portugais à fermer «immédiatement» ses sites de La Garde (Var) et Béziers (Hérault), qui comportent au 300 étudiants environ. Le TGI a jugé que ce centre privé, qui forme notamment des chirurgiens dentistes, ne respecte pas la loi en ne précisant pas au rectorat ses conditions d’enseignement, les contenus des formations et les profils des enseignants.

 

Psychanalyse et Université … même retard !

Boris Cyrulnik donnera sa conférence inaugurale au CLESI sur le 2 octobre à 18h 30 dans l’amphithéâtre du CLESI. Cette intervention exceptionnelle est ouverte à toutes et tous.

Dans un nouveau livre qui vient de sortir aux éditions Odile Jacob Boris Cyrulnik dresse un état des lieux de la psychanalyse, de ses évolutions (parfois régressives !) et de ses réalités quotidiennes. Le sujet est bien connu du président du conseil scientifique du CLESI qui affiche 50 ans de pratique… C’est ce qu’il nous livre dans une interview, faisant un parallèle avec l’Université et ses pesanteurs. Un entretien vidéo à découvrir, ici.

Voici la présentation que Boris Cyrulnik fait de son livre sur le site des éditions Odile Jacob :

« À cause de la guerre, du fracas de mon enfance, j’ai été, très jeune, atteint par la rage de comprendre. J’ai cru que la psychiatrie, science de l’âme, pouvait expliquer la folie du nazisme.
 » J’ai pensé que le diable était un ange devenu fou et qu’il fallait le soigner pour ramener la paix. Cette idée enfantine m’a engagé dans un voyage de cinquante ans, passionnant, logique et insensé à la fois. Ce livre en est le journal de bord.
 » Pour maîtriser ce monde et ne pas y mourir, il fallait comprendre ; c’était ma seule liberté. La nécessité de rendre cohérent ce chaos affectif, social et intellectuel m’a rendu complètement psychiatre dès mon enfance.
 » Cinquante ans d’aventure psychiatrique m’ont donné des moments de bonheur, quelques épreuves difficiles, le sentiment d’avoir été utile et le bilan de quelques méprises. Mon goût pour cette spécialité est un aveu autobiographique. L’histoire de ces cinquante années raconte aussi comment j’ai traversé la naissance de la psychiatrie moderne, depuis la criminelle lobotomie, l’humiliante paille dans les hôpitaux, Lacan le précieux, la noble psychanalyse malgré ses dérives dogmatiques, l’utile pharmacologie devenue abusive quand elle a prétendu expliquer tout le psychisme, et l’apaisement que m’a apporté la théorie de l’attachement, dont la résilience, mon chapitre préféré, étudie une nouvelle manière de comprendre et de soulager les souffrances psychiques.  »

 

SeFaireAider.com détourne Google Street ViewTM pour permettre aux Français de voir les services aux particuliers dans leur rue !

Il est désormais possible de trouver un prestataire de services dans sa rue grâce à SeFaireAider.com. Expert de la mise en relation entre particuliers et professionnels de services qualifiés, SeFaireAider.com a détourné l’usage traditionnel de Google Street ViewTM pour en faire un système de recherche simple et efficace. Une première en Europe à découvrir dès aujourd’hui !

Une innovation simple et pratique pour trouver le service de qualité près de chez soi

La nouvelle version de ww.sefaireaider.com permet aux utilisateurs de trouver un prestataire de services via Google Street ViewTM, gratuitement. Chaque professionnel est identifié par un pictogramme, différent selon son activité, qui s’affiche sur les photos de Google Street ViewTM à son adresse, dans sa rue.  Il ne reste plus à l’internaute ou au mobinaute qu’à se géo localiser, afin de repérer en un clin d’œil, les professionnels de qualité à proximité. Pratique pour ceux qui n’ont pas le sens de l’orientation, surtout avec une vue à 360° !

Il devient encore plus facile de SeFaireAider grâce cette innovation !

« C’est en cherchant, mobile à la main, un couturier dans les Batignolles que l’idée m’est venue. Je n’ai pas le sens de l’orientation du tout ! Comme on pose une enseigne sur son magasin, localiser les professionnels de service dans Street ViewTM à l’aide d’un pictogramme nous a semblé évident » déclare Delphine Peron Ballard, Directrice déléguée à la stratégie digitale, marketing et communication SeFaireAider.com.

L’API de programmation Google MapsTM fournit aux développeurs un ensemble de fonctionnalités qui leur permet de construire des solutions cartographiques personnalisées, puissantes et innovantes. Google Street ViewTM dispose de la plus grande base d’images dans le monde grâce aux caméras embarquées dans ses voitures qui sillonnent toute la France en capturant au mètre près, chaque rue de chaque ville. SeFaireAider.com, l’annuaire relationnel et social des professionnels du service aux particuliers propose non seulement une expérience utilisateur sans précédent mais présente aussi gratuitement près de 300 métiers de services professionnels qualifiés.

Une vitrine inédite et optimale pour les professionnels des services aux particuliers
Avec cette nouvelle solution exclusive, les 600 000 prestataires inscrits sur SeFaireAider.com pourront accroître leur visibilité et augmenter leur portefeuille client. Un pictogramme dédié à leur secteur d’activité leur sera attribué qui leur permettra d’être trouvés d’un simple coup d’œil sur la carte Street ViewTM. Des informations clés telles que leur nom et leur expertise seront également indiquées pour optimiser leur rayonnement.

Sur SeFaireAider.com, chaque professionnel est noté par les utilisateurs qui déposent également un avis. Une bonne façon de mettre en avant son expertise, soigner son e-réputation et de se faire connaître de ses clients voisins

Afin de répondre au mieux aux besoins de chacun, trois formules sont disponibles aux professionnels pour profiter de cette technologie inédite :
–       Classique pour être visible à 1 km à la ronde
–       Grand Angle pour être visible à 15 km à la ronde
–       Départementale

« Lorsque l’équipe de SeFaireAider.com nous a présenté son projet, nous avons immédiatement été emballés par leur idée d’utiliser la technologie Street ViewTM comme point d’entrée de la navigation. Les sites comparables se basent tous sur des usages cartographiques classiques ; le fait de positionner automatiquement l’internaute dans une vue immersive à 360°, en se basant sur sa géolocalisation, est unique à notre connaissance. Pour un site de recherche de services de proximité, cela nous semble à la fois très pertinent et très malin » confie Christophe Guillet, Sales Executive Google Geo, de Sword Connect.
De la baby-sitter au plombier en passant par le serrurier, le coach sportif ou le menuisier, tous les professionnels du service au particulier seront bien vus sur SeFaireAider.com !

 

Vigilance météorologique JAUNE avec situation météorologique à surveiller pour orages et pluies : point de situation à 15h30

Vigilance météorologique JAUNE avec situation météorologique à surveiller pour orages et pluies : point de situation à 15h30

Météo France a placé, ce matin, le département du Var en vigilance météorologique JAUNE avec situation météorologique à surveiller pour orages et pluies .

Un épisode orageux très violent a traversé une partie du département entre Saint Cyr sur Mer et Cavalaire sur Mer.
Vers 12h, un violent orage est survenu sur la région toulonnaise avec de la grêle et des rafales de vent (126km/h relevés par Météo France au Cap Cépet, et 113km/h à Toulon) jusqu’à 12h20 environ.

Une femme de 78 ans est décédée ce vendredi matin à Bandol Elle aurait probablement été emportée par les fortes pluies tombées ce matin. La victime aurait fait une crise cardiaque, mais une autopsie sera pratiquée afin de déterminer les circonstances exactes du décès.

Les sapeurs pompiers du Var ont traité plus de 1200 appels et procédé à 200 reconnaissances pour ces caves, commerces et autres locaux inondés (de 2 à 10 cm d’eau).

Suite à cet événement météorologique, les 2 tubes du tunnel de Toulon ont été momentanément fermés. Le tube Nord a pu être ouvert de nouveau dès 12h40 et le tube Sud dès 13h20.

Entre 12h50 et 14h30, la circulation a été totalement interrompue en raison de coulées de boue et des chutes de pierres sur les voies. A 14h, le trafic a repris progressivement et à vitesse réduite sur une voie. Des retards importants pour les trains qui circulent dans le secteur de Toulon sont à prévoir.

2000 clients sont privés de fourniture d’énergie électrique sur 3 communes : Hyères, Carqueiranne et Le Pradet.

Source Préfecture du Var

Journées du Patrimoine à Châteauvert

Journées du Patrimoine à Châteauvert

Juste un mot: « J’aime »

« J’aime les socialistes » s’est exclamé le premier ministre dimanche dernier à La Rochelle. « J’aime l’entreprise » a-t-il aussi martelé lors d’une autre université d’été, celle du Medef celle-là le 27 août (ajoutant « il n’y a pas d’emploi sans employeurs »…)

Ce à quoi Martine Aubry n’a pas manqué de rétorquer mardi 2 septembre : «moi aussi j’aime l’entreprise. J’y ai travaillé, contrairement à d’autres». Sans commentaire…

J’aime ! A ceux qui penserait que l’argumentation est un peu courte, digne d’un clic de souris sous un statut Facebook, ou d’un motif de tee-shirt, il convient d’expliquer que c’est ainsi que souvent l’on fait de la politique. J’aime/J’aime pas. Pour marquer les esprits, il faut faire court et direct. Simplicité et émotion. Et pas seulement en politique.

Le champion du monde de judo Terry Riner, après avoir remporté son septième titre commente sobrement sur BFMTV, où on lui demande s’il n’est pas lassé de tout gagner : « moi, j’aime la bagarre, le fight ». Ceux qui pensaient qu’il préfère la broderie sont rassurés.

De même l’actrice Kristen Stewart, connue pour Twilight et le récent SiLs Maria, explique au magazine Interview : « j’aime faire des blockbusters, j’aime que tout le monde voit ce que je fais ». Voilà ce qu’elle aime, cette princesse des écrans. Ce n’est pas bien compliqué, non?

Lire la suite de l’article de Didier Pourquery

Réforme des professions règlementées. Le notariat français est aujourd’hui en danger.

Les chiffres clés : 197 Notaires dans le Var. 800 collaborateurs dans le Var. 9541 Notaires sur tout le territoire national. 47 714 collaborateurs travaillant dans les études de notaires

La déréglementation entraînerait une suppression de 10 000 à 12 000 emplois en France.

Le gouvernement souhaite déréglementer la profession des Notaires avec des conséquences qui seront lourdes pour tous.

- S’attaquer aux Notaires, c’est se lancer dans une entreprise de démolition. L’instrumentalisation du pouvoir d’achat des français par le gouvernement est hypocrite. Les frais de Notaire comportent en réalité plus de 85% de taxes, taxes que l’état a augmentées au mois de mars. La rémunération représente moins de 1% du prix d’achat du logement.

- S’attaquer aux Notaires, c’est mettre à mal la sécurité juridique en France. Le notariat français permet d’assurer une sécurité juridique absolue en France, notamment en droit de la propriété. Les Notaires sont garants de cette sécurité. Les Notaires français dressent, au nom de l’Etat, des actes qui sont incontestables juridiquement et conservés, le tout dans une sécurité absolue. Avec les risques de la loi du plus fort et de la judiciarisation de la société.

- S’attaquer aux Notaires, c’est détruire un service public républicain. Les Notaires sont les garants du service public français. Les Notaires sont au service des Français, nommés par le Garde des sceaux. Chaque année, près de 4 millions d’actes sont reçus, dressés et conservés et 20 millions de français se présentent devant le Notaire. Le Notaire est le garant des principes fondamentaux d’équilibre des contrats, de prévention des conflits et de preuve des droits de chacun d’entre nous lors de l’acquisition d’une propriété ou de sa transmission. La pratique apaisée du droit mise en œuvre quotidiennement par le Notaire se traduit par un très faible taux de contentieux et participe à la maitrise du budget de la justice (0,6% du PIB en France contre 2,6% aux USA).

- S’attaquer aux Notaires, c’est prendre le risque de gripper un modèle qui marche. Sous couvert d’ouverture à la concurrence et de modification du tarif, aux Pays Bas la libéralisation du tarif n’a pas fait baisser les prix, sauf pour les actes les plus importants au bénéfice des entreprises et des personnes aisées. En Chine, depuis 2007, les Notaires français ont aidé Pékin à mettre en place un système notarial calqué sur notre modèle français et ont formé plus de 4000 notaires chinois.

- S’attaquer aux Notaires, c’est affaiblir le financement de notre économie. Les Notaires de France collectent, sans coût pour l’état, 22 milliards d’euros d’impôts tous les ans. Les fonds déposés chez les Notaires sont, d’une part, sécurisés par leur dépôt à la Caisse des dépôts, et d’autre part, permettent de contribuer de façon très importante à la trésorerie de cette institution. Il y a un risque que la réforme ampute la capacité de la Caisse des Dépôts à financer l’économie française, en priorité les PME et TPE de nos territoires. Avec les conséquences directes sur les créations, voire le maintien de l’emploi dans les TPE et les PME françaises, mais aussi sur le financement des projets des collectivités locales. Le notariat participe à la moralisation de la vie des affaires et à la lutte contre le blanchiment.

Les missions du notaire : Mariage, Pacs, Achat immobilier, crédit hypothécaire, donation, statuts de sociétés civiles et commerciales, cessions de parts sociales, adoption, bail d’habitation, bail rural, bail commercial, cession de fonds de commerces, succession, création d’entreprise, insaisissabilité des biens immobiliers, mandat de protection, servitudes, convention d’indivision, transmission d’entreprises, dépôt de pièces…

Le Notaire dans toutes ses matières et bien d’autres, rédige avec clarté les engagements des parties, sait conseiller utilement dans les domaines traditionnels du droit.

La vocation du Notaire est d’accompagner leurs clients tout au long de leur vie. Vie personnelle mais aussi vie professionnelle notamment lorsqu’elle se traduit par le démarrage d’une activité, sa transformation ou encore au déplacement au delà des frontières.

Qu’est ce qu’un Notaire ? : D’après l’ordonnance du 2 novembre 1945, le Notaire est un Officier Public établi pour recevoir tous les actes et contrats auxquels les parties doivent ou veulent faire donner le caractère d’authenticité attaché aux actes de l’autorité publique et, pour en assurer la date, en conserver le dépôt, en délivrer des copies exécutoires.

Le Notaire est investi d’une mission légale pour laquelle l’Etat Français lui délègue une partie de sa puissance publique et de son autorité qui se révèle par la force particulière des actes qu’il reçoit et, est nommé par le Ministre de la Justice.

Les conseils du notaire : gratuité, service public et proximité

Les honoraires du notaire : Pour tous les actes réalisés, le Notaire est tarifé par décret pour la quasi-totalité des taches qu’il accomplit et s’engage auprès des clients en signant avec eux tous les actes. Pour certains actes qui ne sont pas prévus au tarif légal, les honoraires sont préalablement discutés et acceptés par le client.

La slow economy ou le localisme économique

L’émergence des différents courants slow dessine les contours d’une nouvelle économie.

La Slow Economy inspirée du “made in”, relocalise, replace l’humain au centre des préoccupations, réhabilite le long terme et propose une approche transversale de la décélération. Raphaël Souchier, auteur deMade in Local, emploi, croissance, durabilité : Et si la solution était locale ? (Eyrolles),  est parti à la rencontre d’entrepreneurs engagés dans la voie du localisme économique.

La lettre de l’écolonomie : La décélération appliquée à l’économie mène-t-elle à une autre forme de prospérité que celle revendiquée par le capitalisme financier?

Raphaël Souchier : Au delà d’une décélération, il s’agit surtout d’un changement de paradigme. On a fonctionné sur l’idée que le progrès passait par la croissance, la consommation et le crédit. Ce modèle tourne désormais à vide. Depuis les années 80, nous assistons en effet à un décrochage de l’économie réelle, dû à la prise de pouvoir du  néolibéralisme qui prône la dérégulation des marchés financiers, de la fiscalité et des impacts sociaux et environnementaux. Le monde de la finance – désormais hors sol et tout puissant –  a besoin que les entreprises réduisent les coûts pour produire un rendement financier maximum. Après avoir rationalisé et développé la productivité, il ne reste plus, selon lui, qu’à éliminer les humains de l’économie.

Lire la suite de l’entretien avec Raphaël Souchier

 


Archives